Vers une autre génération de consommateurs


Édition du 18 Avril 2015

Vers une autre génération de consommateurs


Édition du 18 Avril 2015

Par Olivier Schmouker

Êtes-vous bien assis ? Je l'espère, parce que je vais vous présenter un fait qui m'a renversé lorsque je l'ai découvert, lors du dernier événement RDV Marketing organisé à la fin de mars à Montréal par Infopresse : en 2018, le pouvoir d'achat des milléniaux dépassera celui des baby-boomers !

Autrement dit, d'ici trois ans à peine, les entreprises devront changer leur fusil d'épaule pour commencer à viser ceux qu'elles ignorent aujourd'hui - les 18-35 ans - et pour délaisser ceux qu'elles ont visés sans relâche depuis plusieurs décennies - les baby-boomers -, selon une étude du Groupe MSL, une division de Publicis.

«Les milléniaux ont des valeurs profondément distinctes de celles des générations précédentes. Cela va changer, sans l'ombre d'un doute, la donne pour les entreprises», a dit Pascal Beucler, vice-président et chef de la direction stratégique du Groupe MSL à Paris. Et de souligner : «Pour les 18-35 ans, l'entreprise de demain doit absolument être une entreprise citoyenne, c'est-à-dire qui a le souci du bien commun.»

«Il faut comprendre que cette génération a grandi dans un univers en perpétuel changement. Cette génération a donc un vif besoin de sens», a ajouté Amanda Slavin, fondatrice et chef de la direction du cabinet-conseil américain CatalystCreativ. «Les entreprises qui brilleront à ses yeux seront justement celles qui parviendront à créer du sens avec eux», a-t-elle affirmé.

Portrait-robot du consommateur de demain

La majorité de la population active

75%: En 2028, les milléniaux (18-35 ans) compteront pour 75 % de la population active au Canada, comparativement à 20 % actuellement.

Sensibles au partage

85 %: des milléniaux se disent séduits par les entreprises qui ont la volonté de faire concrètement du bien autour d'elles. Et ils craquent pour celles qui passent vraiment à l'action, de préférence à l'aide de microprojets à la fois pertinents et efficaces.

Infidèles, quoique...

83 %: des milléniaux sont prêts à recommander à leurs proches une marque qui, à leurs yeux, le mérite. Mais ils ne verseront aucune larme pour elle au premier faux pas venu : 70 % se disent indifférents à la disparition d'une marque.

Des partenaires, et non plus des consommateurs

7: milléniaux sur 10 veulent être considérés par les entreprises comme de véritables partenaires, et non comme de simples consommateurs passifs. Ils ont le désir de cocréer de la richesse avec elles.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, encouragée par Powell et Microsoft

Mis à jour le 07/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a gagné près de 100 points mardi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 07/02/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Groupe d'alimentation MTY, Héroux-Devtek et Tesla

07/02/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de MTY, Héroux-Devtek et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.