PME: le moral des entrepreneurs québécois recule encore en mai

Publié le 26/05/2016 à 11:54

PME: le moral des entrepreneurs québécois recule encore en mai

Publié le 26/05/2016 à 11:54

Par lesaffaires.com

Photo: Shutterstock

Après avoir fortement bondi en début d’année, le moral des entrepreneurs québécois recule pour un troisième mois consécutif.

L’indice du Baromètre des affaires du Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a perdu deux points en mai pour s’établir à 60,4. Il s’agit du troisième recul mensuel consécutif.

La remontée de l’indice, en février, à un sommet depuis 2013, n’a donc pas tenu.

Les propriétaires d’entreprises québécois demeurent plus optimistes que ceux de l’ensemble du Canada, puisque l’indice du Baromètre pour le pays a reculé d’un point pour s’établir à 58,2 en mai.

Contrairement à leurs voisins québécois, les entrepreneurs ontariens ont continué de gagner en confiance au cours du dernier mois. L’indice du Baromètre pour l’Ontario a gagné trois points pour se situer à 65,8.

Embauches: la situation reste favorable

Cela dit, la FCEI souligne que les plans d’embauche des entrepreneurs québécois demeurent positifs. Ils sont 26% à envisager recruter du personnel à temps plein, contre 7% qui anticipent réduire leurs effectifs.

Ils sont 42% à estimer que leur entreprise est en bonne santé, tandis que 9% pensent l’inverse.

Enfin, les charges salariales demeurent la principale pression sur les PME (60%), suivi des coûts fiscaux et réglementaires (54%).


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq montent de plus de 7%

Mis à jour le 06/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Une lueur d'espoir sur le front du coronavirus semble animer le marché.

Titres en action: Postmedia, Fujifilm, Ocado, Rolls Royce...

Mis à jour le 06/04/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.