PME: une vague d'optimisme déferle au Québec

Publié le 25/02/2016 à 11:59, mis à jour le 25/02/2016 à 14:30

PME: une vague d'optimisme déferle au Québec

Publié le 25/02/2016 à 11:59, mis à jour le 25/02/2016 à 14:30

Par Yannick Clérouin

Photo: Shutterstock

Les entrepreneurs québécois n’ont jamais été aussi confiants depuis 2013, selon le Baromètre des affaires de la FCEI.

L’optimisme des propriétaires de PME tel que mesuré par l’indice de confiance de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a continué de progresser en février pour atteindre 66,3.

Ce score est nettement supérieur au résultat pour l’ensemble du Canada, où l’indice s’est établi à 54,7. Les entrepreneurs québécois sont même plus positifs que leurs voisins ontariens, où l’indice se trouve à 60,8.

En fait, les propriétaires de PME québécois sont les plus confiants au pays après ceux de Nouvelle-Écosse(66,9).

 

«Il y a une tendance intéressante qui se dessine [au Québec]», observe Simon Gaudreault, économiste principal pour la FCEI. Un indice entre 65 et 70 signale une économie à son plein potentiel, précise-t-il. Prudent, l'économiste mentionne toutefois qu’il faudra attendre les prochains mois pour confirmer cet élan d’optimisme.

Ils sont 51% à juger que la performance de leur entreprise est bonne, contre 9% qui la trouvent médiocre.

Embauches en vue

Les plans d’embauche à court terme ont progressé pour le deuxième mois de suite: 24% des chefs d’entreprise prévoient recruter du personnel à temps plein, contre 5% qui songent à réduire leurs effectifs.

Ce vent d’optimisme contraste nettement avec le portrait qui prévalait en 2014 et 2015.

Comment expliquer l’embellie des perspectives chez les entrepreneurs québécois? Il est toujours difficile de mettre le doigt sur les explications précises, dit Simon Gaudreault. L’économiste observe toutefois que plusieurs industries ont profité de la faiblesse du dollar canadien dans les derniers mois, comme celle du tourisme.

Les secteurs des pâtes et papiers et des pêches semblent aussi bénéficier d’une amélioration du contexte d’affaires, en plus de tirer avantage de la faiblesse du huard sur les marchés étrangers.

Cet élan d’optimisme pourrait aussi s’expliquer par la diminution des coûts des matières premières, dont l’essence, ainsi que des coûts d’emprunt, avance M. Gaudreault.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

14:30 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...