Addison Électronique courtise les milléniaux

Publié le 04/04/2019 à 15:46

Addison Électronique courtise les milléniaux

Publié le 04/04/2019 à 15:46

De gauche à droite, Christian Labrèche, président, Maxime Labrèche, vice-président, et Yves Labrèche, cofondateur et actionnaire

PME DE LA SEMAINE. Depuis le 3 février, les abonnés de la page Facebook d’Addison Électronique peuvent visionner « La Série Addison », une web-série ludique qui compte cinq épisodes de huit minutes chacune, mettant en vedette deux jeunes employés fictifs des magasins grandes surfaces.

Réalisée en collaboration avec Independant Studios, une compagnie montréalaise de production audiovisuelle, la série se veut une stratégie marketing pour rajeunir la clientèle du groupe actuellement de 45 ans et plus.

« On ne l’a jamais rafraîchie depuis la fondation en 1961. Quand je parlais d’Addison à mes amis, ils ne savaient pas ce que c’était, relate l’instigateur du projet âgé de 26 ans, Maxime Labrèche, vice-président et arrière-petit-fils du fondateur de l’entreprise familiale. Attirer les milléniaux va me permettre de bâtir une nouvelle clientèle pour des années à venir. »

Afin de promouvoir davantage cette campagne, l’équipe a créé des comptes Instagram et Facebook pour chacun des personnages, Simon et Gabin. Au moment d’écrire ces lignes, les comptes, tous confondus, cumulaient quelque 6200 abonnés. Même les enregistrements du tournage (making-of) sont publiés.

Cette production représente un investissement total de 150 000 $.

Peau neuve

C’est toute l’entreprise qui se fait revitaliser. Au début de l’année dernière, 250 000 $ ont été injectés dans le site web pour le rendre transactionnel. Ce sont maintenant quelque 40 000 produits qui sont affichés, et plus récemment, 750 000 $ qui ont été investis dans l’implantation d’un système informatique de gestion ERP, lequel reliera les sept succursales.

« On rafraîchit complètement notre modèle d’affaires en ligne, en revoyant tout le côté expédition et toute la structure d’opération », souligne M. Labrèche.

D’ici quatre à cinq ans, cinq millions de dollars seront également investis pour construire un nouveau centre de distribution, probablement à Laval. Car, actuellement, l’entrepôt principal de 140 000 pieds carrés de Montréal, qui fournit les six autres franchises réparties dans les régions avoisinantes, manque de place.

« Des investisseurs nous approchent pour partir des franchises, mais on a mis sur pause, parce que notre centre actuel est surchargé, dit-il. Dès que le nouveau centre sera opérationnel, là on pourra ouvrir des succursales, à coup de dizaines ! »

Addison Électronique en quelques chiffres

– Année de création : 1961

– Nombre d’employés : 240

– Chiffre d’affaires annuel : 50 millions de dollars pour le groupe.

– Objectif de croissance : l’ouverture de huit magasins d’ici cinq ans, et de 15 à 25 autres d’ici dix ans.

– Marchés desservis : Montréal, Drummondville, Laval, Repentigny, Saint-Eustache, Saint-Jérôme et Sherbrooke.

– Emplacement du siège social : Montréal

– Défi : s’adapter à l’industrie de la technologie en continuel changement, et posséder les derniers produits. « On avait manqué un salon en Chine, en 2017, l’année où tous les accessoires pour téléphone sans fil sortaient, et l’on a dû rattraper un énorme bout de chemin », raconte M. Labrèche, qui parcourt l’Asie deux fois par année avec son père, Christian Labrèche, le président de l’entreprise. 

– Objectif pour l’année à venir : continuer la campagne marketing et investir en ligne pour le web.

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

«On a rebondi en Chine grâce à la discipline», dit un dirigeant de Savaria

27/03/2020 | François Normand

Son usine de Huizhou, au nord de Hong Kong, a rouvert et a reparti sa production, sans que personne ne soit malade.

«On ne lâche pas»

27/03/2020 | Marine Thomas

En ces temps durs, nos journalistes en télétravail sont au front pour vous offrir la meilleure information possible.

Le plan d'aide d'Ottawa bien reçu

Mis à jour le 27/03/2020 | La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau ne semble pas se fixer de plafond devant l'ampleur des fonds nécessaires en ces temps de crise.