Comment vous préparer au futur du travail?

Publié le 04/04/2024 à 07:27

Comment vous préparer au futur du travail?

Publié le 04/04/2024 à 07:27

Par Olivier Schmouker

Dans ces 12 rôles, certaines compétences clés vont demeurer omniprésentes. On pense ici à la liste des six principales indiquée ci-dessus (résolution de problème, connexité, etc.). Mais surtout, d’autres vont servir de passerelle entre un rôle et un autre. Dans le cas du chauffeur de rouleau compresseur qui entend devenir chef de chantier, on peut penser à différentes compétences: par exemple, savoir utiliser le logiciel Office de Microsoft, savoir planifier le travail d’une équipe et avoir des connaissances de base en comptabilité.

Par conséquent, Billy, il convient de vous montrer stratégique, en attachant une importance toute particulière aux «compétences passerelles». Car ce sont celles-ci qui pourront vous permettre d’évoluer sur le plan professionnel, d’occuper les 12 rôles qui vous attendent tout au long de votre carrière.

L’étude le résume fort bien. «L’ensemble des compétences d’une personne peut être considéré comme un «kete pūkenga» (en français, sac à compétences): les compétences sont accessibles, elles sont transférables et vous les avez toujours à portée de main si vous en avez besoin. Au fur et à mesure que vous poursuivez votre voyage de vie et d’apprentissage, vous ajouterez davantage à votre kete. À mesure que votre kete grandit, votre capacité à faire face à toutes les circonstances ou à tous les défis qui se présentent à vous grandit pareillement.»

Pour voir ainsi les choses, il convient de changer de mentalité, de considérer le travail non plus tel qu’on le connaît de nos jours, mais plutôt tel qu’on le connaîtra demain matin. Donc, de passer du «pae tata» (état actuel) au «pae tawhiti» (état futur).

Pae tata => Pae tawhiti

Mon travail est défini par mon emploi => Mon travail est défini par mes objectifs

Une carrière, c’est un diplôme et une job => Une carrière, c’est un bagage culturel, des compétences et la capacité d’exprimer son plein potentiel

Un métier durant toute ma carrière => 12 rôles durant toute ma carrière

Priorité aux compétences clés de mon métier => Toutes les compétences ont de la valeur

Je cultive mes compétences à l’école et lors de programmes de formation => Chaque journée est une nouvelle occasion de cultiver mes compétences

Les compétences techniques (savoir-faire) sont les plus importantes => Les compétences humaines (savoir-être) sont les plus importantes

Bref, c’est passer d’une situation professionnelle où les possibilités sont limitées et où les inégalités sont entretenues à une toute nouvelle situation où les barrières sont renversées et où chacun peut emprunter la voie la plus propice à son épanouissement.

Ce n’est pas tout. L’étude de Tokona te Raki a demandé à des «rangatahis» (Maoris membres de la génération Z, plus précisément âgés de 18 à 27 ans) quelle était, selon eux, la meilleure façon d’opérer un tel changement de mentalité. Leurs conseils tiennent en trois points primordiaux qui, à bien y regarder, sont interdépendants:

– Ne jamais arrêter d’apprendre. Une rangatahi raconte: «Mon début de carrière semble être un voyage aléatoire, et cela l'a été, en un sens. Mais en vérité, j’ai acquis des compétences techniques à l’école, des compétences interpersonnelles lors de mon stage à l’hôpital, des compétences d’analyse lors de ma remise de rapport de stage, etc. Chaque jour, j’apprends. Chaque jour, mon sac de compétences s’enrichit. Je suis convaincue que cela va me mener à une job de rêve.»

– Réseauter. Un ragantahi indique qu’il a accédé au poste d'agent de liaison maori dans un cégep, simplement parce qu'il connaissait quelqu'un qui embauchait: «La plupart des emplois que j’ai occupés, je les ai obtenus grâce à mon réseau de connaissances professionnelles, dit-il. Je suis persuadé que la capacité à nouer des liens avec autrui est un excellent moyen de trouver sa voie professionnelle.»

– Cultiver le «manaakitanga». Le quoi? Le manaakitanga est communément traduit par hospitalité, gentillesse, générosité et soutien. C’est, si l’on veut, l’addition de l’empathie et de la bienveillance. Les ragantahis rencontrés dans le cadre de l’étude disent que le manaakitanga s’exprime en permanence dans leur quotidien au travail: «J'ai développé cette compétence dans tous mes emplois, de celui de boucher à celui d’organisateur d’événements en passant par celui de réceptionniste», illustre l’un d’eux. Son intérêt principal? Il nourrit les liens qu’on a avec les autres dans n’importe quel type de situation, et en retour, cela nourrit nos propres compétences. Oui, le manaakitanga aide à grandir. Professionnellement comme humainement.

Voilà, Billy. Ne paniquez pas parce que l’IA et autres avancées technologiques menacent de plus en plus votre job. Ne stressez pas à l’idée que vos compétences vont bientôt devenir obsolètes. Prenez une grande respiration et inspirez-vous des Maoris, eux qui ont l’intelligence de combiner bagage culturel et capacité d’adaptation pour être en mesure de relever les défis de demain, quels qu’ils soient. Passez sereinement du pae tata au pae tawhiti, cultivez les bonnes compétences ainsi que les compétences passerelles, misez notamment sur le manaakitanga et l’avenir devrait devenir radieux pour vous. Je n’en doute pas une seconde.

En passant, le guide spirituel indien Mohandas Gandhi aimait à dire: «Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous».

 

Sur le même sujet

3 précieuses leçons prodiguées par Roger Federer

13/06/2024 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Je suis en début de carrière. Avez-vous un conseil pour bien la démarrer?»

Connaissez-vous la méthode 1-3-5?

11/06/2024 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Au travail, je me donne à fond, comme un lévrier qui cherche à attraper un lapin. Et ça m'épuise...»

À la une

Saputo: rien n'est encore gagné

11:22 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Le titre de Saputo a bondi au-dessus de 30$ pour la 1re fois depuis d’un an.

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3%

Il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault avait aussi agi pour limiter la taxe scolaire en 2022 et 2023.

Entente du GAP: la prime annuelle par patient offerte aux médecins chute de 20$

Mis à jour il y a 0 minutes | La Presse Canadienne

Les deux parties semblent satisfaites de l’accord conclu.