«Les jeunes sont mal préparés pour le marché de l’emploi»

Publié le 07/05/2018 à 16:01

«Les jeunes sont mal préparés pour le marché de l’emploi»

Publié le 07/05/2018 à 16:01

Par Stéphane Rolland

Photo:123rf

Les jeunes Canadiens sont mal préparés pour composer avec les perturbations technologiques qui vont secouer le marché du travail. Les entreprises et les gouvernements doivent se mobiliser pour aider les membres de la nouvelle génération à développer leur potentiel, a plaidé David McKay, PDG de la Banque RBC, lors d’une allocution devant le Cercle canadien de Montréal.

«Les jeunes Canadiens ont l’ambition et le talent qu’il faut pour nous donner un avantage concurrentiel dans l’économie de l’avenir fondée sur les aptitudes, a dit le banquier. Mais en ce moment, nous ne les préparons pas bien à la réussite.»

Dans dix ans, «au moins» 50% des emplois exigeront des aptitudes différentes d’aujourd’hui, poursuit M. McKay, qui cite une étude sur le sujet, publiée par la Royale en mars.

Pour s’adapter, tous les travailleurs ne devront pas nécessairement se mettre au code informatique, mais devront plutôt miser sur les aptitudes «essentielles», juge-t-il.  Parmi les compétences de «l’avenir », on trouve l’intelligence émotionnelle ou l’esprit d’analyse, par exemple. «En faisant la promotion de ces aptitudes, nous donnerons aux jeunes les outils voulus pour mener la carrière qu’ils désirent par divers cheminements en dépit de l’accélération du rythme des perturbations ». 

Photo: RBC

L’enjeu n’est pas qu’individuel, mais touche l’ensemble de la collectivité, selon le dirigeant. Si la productivité des jeunes Canadiens rejoignait celle de la moyenne des pays du G7, le PIB du Canada pourrait augmenter de 40 G$.

M. McKay a plaidé en faveur d’un lien renforcé entre les universités et les entreprises. Il a aussi invité les entreprises à embaucher des employés ayant moins d’expérience et à offrir des stages.  

M. McKay n’a pas répondu aux questions des médias après sa présentation.

À la une

Le 25 juin sera plus populaire que la Saint-Jean!

EXPERT. Les modifications à l'imposition du gain en capital entreront en vigueur... le lendemain de la Saint-Jean.

Bourse: Wall Street entame la séance en baisse, refroidie par les taux obligataires

Mis à jour il y a 2 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto en baisse de plus de 200 points.

Protéger des baleines grâce à l’IA: Whale Seeker obtient 850 000$

La technologie développée par Whale Seeker permettrait de détecter ces animaux 25 fois plus rapidement que l’œil humain.