MBA pour cadres et dirigeants: un passeport pour se lancer en affaires


Édition du 17 Janvier 2015

MBA pour cadres et dirigeants: un passeport pour se lancer en affaires


Édition du 17 Janvier 2015

D'autres choisissent d'étudier au MBA au moment de faire croître leur entreprise, lorsque les enjeux deviennent plus complexes. Le MBA est en effet tout indiqué pour améliorer ses capacités en gestion grâce aux enseignements en finance, marketing, ressources humaines, comptabilité qui permettent d'acquérir les bases dans ces matières fondamentales. Les cas concrets analysés sont nombreux, et la plupart des MBA offrent des cours à option axés sur l'entrepreneuriat.

Un passage obligé ?

Est-ce pour autant souhaitable, voire un passage obligé, pour un entrepreneur de faire un MBA ? Sur ce point, les avis divergent. Il y a ceux qui considèrent que l'entrepreneuriat est une passion et que les qualités d'entrepreneur sont innées. «L'entrepreneuriat, ça se vit. Il faut de l'action pour acquérir de l'expérience, même si une formation quelle qu'elle soit est toujours très utile», lance Alain Aubut, ex-pdg de la Fondation de l'entrepreneurship et nouveau président de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec.

Certes, une formation en gestion ne fait pas de mal, mais elle n'est pas indispensable, du moins sous cette forme. C'est l'avis de Katia Renaud, directrice du développement pédagogique et cofondatrice de l'École d'entrepreneurship de Beauce (EEB). «L'acte d'entreprendre part d'une émotion. C'est elle qui fait passer à l'action. Si un bagage de connaissances est très utile à un chef d'entreprise pour développer ses affaires, il doit consacrer toute son énergie et son temps à concrétiser sa vision. Il apprendra les compétences de gestion sur le tas. Le MBA, en exigeant beaucoup d'investissement en temps et en argent, pourrait même étouffer l'énergie nécessaire à la création d'entreprise», selon Katia Renaud, qui estime que la meilleure façon pour un entrepreneur de se former est par le transfert d'expérience, principe sur lequel est basée l'EEB qu'elle a cofondée.

Quatre entrepreneurs, quatre parcours
Des programmes nouveaux ou améliorés
Vers un MBA entrepreneuriat au Québec?

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert: records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour à 17:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX chute de plus de 50 points et Wall Street est en hausse.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

09:18 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, atteint d'un cancer

17:26 | Les Affaires

«Je devrai prioriser ma santé dans les prochains mois pour combattre cette maladie.»