Grève au CN : Ottawa s'apprête à intervenir

Publié le 30/11/2009 à 08:01, mis à jour le 15/10/2013 à 11:06

Grève au CN : Ottawa s'apprête à intervenir

Publié le 30/11/2009 à 08:01, mis à jour le 15/10/2013 à 11:06

Par La Presse Canadienne

Environ 1700 cheminots sont sur les piquets de grève. Photo : Bloomberg

Le gouvernement fédéral devrait déposer aujourd'hui un projet de loi pour mettre un terme à la grève des conducteurs de locomotive du Canadien National, si les parties n'arrivent pas à s'entendre.

C'est ce qu'a indiqué un haut fonctionnaire, dimanche soir, en ajoutant que le gouvernement préférerait que le syndicat et la partie patronale négocient.

Le haut fonctionnaire, qui a demandé à garder l'anonymat, a précisé que le gouvernement ne pouvait laisser la grève se poursuivre, dans le souci de protéger l'économie du pays.

Le projet de loi ordonnerait au syndicat de mettre fin au conflit et confierait toutes les questions litigieuses à l'arbitrage.

Environ 1700 cheminots sont sur les piquets de grève depuis minuit samedi, tandis que des cadres s'efforcent de faire rouler les trains.

Les entretiens menés afin de régler la grève des employés du Canadien National demeuraient dans l'impasse, dimanche: les deux parties étaient en désaccord quant à la possibilité de retourner à la table de négociation.

Le CN a rejeté la dernière proposition de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) afin de relancer les négociations.

Par le biais de médiateurs fédéraux, le syndicat a offert, tard samedi soir, de soumettre la partie salariale du différend à l'arbitrage, d'ici à ce que les autres questions en litige aient été réglées.

Néanmoins, le directeur des communications du CN, Mark Hallman, a indiqué, dimanche, que le transporteur ferroviaire avait examiné l'offre et estimait qu'elle était déraisonnable.

M. Hallman a expliqué que "cette proposition ne mettrait pas fin à la grève".

La direction réclame du syndicat qu'il soumette toutes les questions en litige à l'arbitrage et non seulement celle des salaires.

Le syndicat n'a pas donné suite aux appels, dimanche, mais a émis un communiqué dans lequel il a présenté sa proposition.

Le syndicat estime que sa position sur les salaires n'est pas excessive, puisqu'elle correspond à ce que le CN a négocié avec d'autres syndicats.

Le CN veut imposer une hausse salariale de 1,5 pour cent et hausser les limites de kilométrage de ses ingénieurs.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.