S&P pense relever la note de Ford

Publié le 29/09/2011 à 13:49, mis à jour le 29/09/2011 à 14:11

S&P pense relever la note de Ford

Publié le 29/09/2011 à 13:49, mis à jour le 29/09/2011 à 14:11

Par AFP

Photo : Bloomberg

L'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a indiqué jeudi qu'elle envisageait de relever la note du constructeur automobile américain Ford, actuellement à BB-, notamment si le groupe parvenait à un accord "acceptable" avec le principal syndicat automobile UAW.

Ford enregistre des profits et génère des liquidités depuis deux ans, en partie grâce à "une bonne performance en Amérique du Nord", a justifié l'agence dans un communiqué.

"Nous pensons qu'avec la continuation d'une reprise progressive du marché" dans la région, Ford va "générer des marges avant impôt" d'au moins 5% et des liquidités "d'au moins cinq milliards de dollars en 2011", a noté S&P.

Si le groupe conclut avec l'UAW un accord pour une nouvelle convention collective qui "n'affecte pas la capacité (du constructeur) à rester solidement rentable en Amérique du Nord", l'agence "prévoit d'augmenter la note de Ford à BB+", soit de deux crans.

Cette note est attribuée à des émetteurs pouvant faire face à leurs engagements mais présentant des caractéristiques spéculatives.

L'UAW a engagé fin juillet ses négociations pluriannuelles avec les constructeurs américains Ford, Chrysler et General Motors.

S&P a indiqué plus tôt dans la journée jeudi qu'en raison de l'aboutissement des discussions entre le syndicat et GM, elle relevait la note de ce dernier de deux crans, de BB- à BB+.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq montent de plus de 7%

Mis à jour le 06/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Une lueur d'espoir sur le front du coronavirus semble animer le marché.

Titres en action: Postmedia, Fujifilm, Ocado, Rolls Royce...

Mis à jour le 06/04/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.