Institut climatique du Canada: transition rapide vers l'électricité suggérée

Publié le 04/05/2022 à 08:38

Institut climatique du Canada: transition rapide vers l'électricité suggérée

Publié le 04/05/2022 à 08:38

Par La Presse Canadienne

Les plus gros obstacles à la volte-face sont de nature sociale, politique et institutionnelle, selon l’organisme. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Un organisme national de recherche sur les politiques climatiques propose que la transition énergétique du Canada vers l’électricité propre soit un chantier national misant sur la collaboration de tous les paliers de gouvernement pour que l’électricité devienne la principale source énergétique.

Un nouveau rapport de l’Institut climatique du Canada (ICC) ajoute que le Québec apparaît capable de jouer un rôle fédérateur à l’échelle nationale, notamment grâce à son expertise technologique et son savoir-faire dans le domaine. Il signale tout de même que dans le chantier national, le gouvernement du Canada pourra établir le cadre stratégique national et catalyser le progrès à l’échelle régionale.

Le rapport insiste sur la nécessité d’aligner les réseaux électriques, précisant qu’ils peuvent, de façon fiable et abordable, stimuler l’économie canadienne et favoriser la transition vers la carboneutralité.

Les plus gros obstacles à la volte-face sont de nature sociale, politique et institutionnelle, selon l’organisme.

Jason Dion, auteur principal du rapport et directeur à l’Institut climatique du Canada, écrit que si les gouvernements fédéral et provinciaux se coordonnent, ils pourront progressivement offrir aux citoyens de plus en plus d’électricité propre, abordable et fiable.  

L’Institut observe que les coûts de l’énergie renouvelable et du stockage sont en chute libre, si bien que l’électricité est maintenant plus avantageuse que les combustibles fossiles, dont les prix sont volatils.

 


À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.