Gaz de schiste: la ministre Ouellet veut connaître l'entente secrète d'Anticosti

Publié le 28/10/2012 à 19:21, mis à jour le 29/10/2012 à 06:34

Gaz de schiste: la ministre Ouellet veut connaître l'entente secrète d'Anticosti

Publié le 28/10/2012 à 19:21, mis à jour le 29/10/2012 à 06:34

Par La Presse Canadienne

En 2008, Hydro-Québec a vendu à l'entreprise Pétrolia ses permis d'exploration de pétrole et de gaz dans l'île d'Anticosti. Photo: Bloomberg

La ministre québécoise des Ressources naturelles, Martine Ouellet, veut connaître le contenu d'une entente secrète sur l'exploration pétrolière à l'île d'Anticosti.

Mme Ouellet a déclaré à La Presse Canadienne qu'elle n'avait pas encore sollicité Hydro-Québec concernant ce document, qui décrit les conditions et la valeur d'une transaction avec une entreprise pétrolière.

En 2008, la société d'État a vendu à l'entreprise Pétrolia (TSX, PEA) ses permis d'exploration de pétrole et de gaz dans l'île d'Anticosti, dans le golfe du Saint-Laurent.

L'ancienne ministre libérale des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, avait voulu diffuser, en 2011, le contenu du document consacrant la transaction.

Lisez ce texte publié en 2011 où le Parti québécois accusait les libéraux de faire perdre des miiliards aux Québécois parce qu'Hydro-Québec avait vendu ses permis d'exploitation du pétrole sur Anticosti au secteur privé.

Mais Pétrolia avait opposé un refus catégorique, faisant valoir les clauses de confidentialité prévues lors de la vente des permis.

Alors dans l'opposition, le Parti québécois avait exigé la divulgation du contenu de l'entente, mais dans une entrevue, Mme Ouellet a expliqué qu'elle devait d'abord prendre connaissance du document, qui n'a pas été transmis, selon elle, au ministère des Ressources naturelles.

«Je souhaite prendre connaissance de l'entente et quand j'aurai pris connaissance du détail de l'entente et en particulier de la clause de confidentialité, ça me permettra de répondre si c'est possible ou non de rendre cette entente publique», a-t-elle dit.

Redevance prioritaire à Hydro-Québec?

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.