Rogers-Shaw: la médiation n'a pas permis de résoudre les objections à la fusion

Publié le 06/07/2022 à 08:32

Rogers-Shaw: la médiation n'a pas permis de résoudre les objections à la fusion

Publié le 06/07/2022 à 08:32

Par La Presse Canadienne

Rogers et Shaw affirment que le processus d’examen de leur accord se poursuivra comme indiqué précédemment, ajoutant qu’ils sont ouverts à la poursuite des discussions avec le régulateur à tout moment. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Rogers Communications et Shaw Communications affirment que les pourparlers avec le Bureau de la concurrence cette semaine n’ont pas permis de résoudre les objections du régulateur à leur projet de fusion.

Les entreprises ont rencontré l’autorité de surveillance de la concurrence lundi et mardi dans le cadre d’un processus de médiation.

L’organisme de réglementation a tenté de bloquer la fusion, arguant qu’elle réduirait le choix pour les Canadiens et entraînerait des factures plus élevées pour les consommateurs.

Rogers et Shaw affirment que le processus d’examen de leur accord se poursuivra comme indiqué précédemment, ajoutant qu’ils sont ouverts à la poursuite des discussions avec le régulateur à tout moment.

Les entreprises disent avoir l’intention de continuer à travailler pour mettre en valeur les avantages de leur fusion, notamment le projet de vente de Freedom Wireless à Quebecor.

La transaction Rogers-Shaw a déjà reçu l’approbation des actionnaires et du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), mais demeure assujettie à l’examen du Bureau de la concurrence et du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.