L'américaine Green Mountain Coffee avale Van Houtte

Publié le 14/09/2010 à 10:03, mis à jour le 14/09/2010 à 15:29

L'américaine Green Mountain Coffee avale Van Houtte

Publié le 14/09/2010 à 10:03, mis à jour le 14/09/2010 à 15:29

Par Martin Jolicoeur

Photo : Van Houtte

La société Green Mountain Coffee Roasters (GMCR), du Vermont, vient d’acquérir la société québécoise Van Houtte, le plus gros distributeur de café au Canada.

Littlejohn & Co, du Connecticut, propriétaire majoritaire de LJVH Holdings (Van Houtte) depuis 2007, se départit ainsi de Van Houtte pour la somme de 915 M$, ou 889 M$ US. La transaction est soumise à des conditions de clôture habituelles. On s’attend à ce que cette transaction soit conclue d’ici la fin de l’année civile 2010.

« Nous entretenons une relation forte et mutuellement avantageuse avec Van Houtte depuis 2001, soit depuis l’octroi initial de leur licence Keurig, et sommes confiants que l’entreprise tout comme ses marques canadiennes  enrichissent grandement GMCR et notre famille de cafés de spécialité », a déclaré par voie de communiqué, Lawrence J. Blanford, président et chef de la direction de GMCR.

Les deux entreprises ont indiqué mardi que leurs activités étaient complémentaires. Les marques détenues par Van Houtte au Canada devraient être maintenues, alors que celles de Green Mountain risquent de se faire plus présentes en sol canadien.

De même manière, la société américaine maintient en place Gérard Geoffrion, comme président et chef de la direction de Van Houtte. Ce dernier conserve également son bras droit, l'ancien président de la SAQ, Sylvain Toutant, devenu président de sa division détail.

Green Mountain procédera cependant à un examen stratégique des activités de pause-café de Van Houtte aux États-Unis. La vente de cette division, déjà dirigée à partir de Boston, n'est donc pas exclue, a confirmé M. Blanford, entrevue avec LesAffaires.com. 

Plus: Notre dossier sur la guerre du café

Plus: Le siège social de Van Houtte demeurera à Montréal

Plus: Van Houtte: le Fonds de la FTQ a été exclu de la transaction

Plus: La guerre du café se déplace en banlieue de Montréal et dans les régions

Avec son siège social situé à Montréal, au Québec, Van Houtte est une importante marque de café haut de gamme au Canada. Van Houtte torréfie et commercialise son café haut de gamme sous diverse marques, notamment Van Houtte, Brûlerie St. Denis, Les Cafés Orient Express et Brûlerie Mont Royal.

Fondée en 1919, Van Houtte avait été mis en vente plus tôt cette année par la société de portefeuille Littlejohn & Co. Cette dernière, et une groupe d'investisseur dont faisait partie le Fonds de solidarité FTQ avait acquis l'entreprise en 2007, pour la somme estimée de 600M$. La part du Fonds s'élevait alors à 75M$.

Le chiffre d’affaires net de Van Houtte, au cours des 12 derniers mois, s’élevait à 445 millions $CA au 21 août 2010, soit environ 433 millions $US selon le taux de change en vigueur au 13 septembre 2010. Environ 20% (180 M$) de ses ventes proviennent des États-Unis, par l'intermédiaire de sa division de pause-café (dans les bureaux) et de sa division de ventes au détail. Encore relativement nouveaux sur le marché du détail aux États-Unis, les produits de Van Houtte seraient présents dans 19 000 magasins spécialisés.

Au cours des dernières années, Green Mountain a surtout cru par acquisition de son côté. On se rappellera que l'an dernier, elle a acheté entre autres, les activités de torréfaction et de ventes en gros de la torontoise, Timothy's Coffee of the World, pour la somme de 157 M$US.

Un titre en croissance

GMCR entend financer l’acquisition en combinant de l'argent encaisse à un nouveau financement par emprunt d’une valeur de 1,35 million $US. La Société a obtenu un engagement de financement pour la transaction de la part de Bank of America, Merrill Lynch et SunTrust Robinson Humphrey, Inc.

GMCR estime que l'acquisition aura «un effet neutre sinon légèrement dilutif» sur son bénéfice par action au cours des 12 premiers mois après la clôture de la transaction. Le bénéfice devrait prendre du mieux par la suite, soutient l'entreprise.

Le titre de Green Mountain a grimpé de 1,05$US, ou 3,1%, à 35,24$US hier, au Nasdaq Stock Market. Avant l'annonce de ce matin, son action avait pris 30% depuis le début de l'année.

Avec Bloomberg

 

À suivre dans cette section

À la une

Faux appels de l'ARC: des fraudeurs arrêtés

Ils ciblaient les personnes âgées et vulnérables au téléphone dans le but de leur soutirer de l’argent.

Le Cirque du Soleil relancera bientôt quatre de ses spectacles

Il y a 24 minutes | La Presse Canadienne

Près de 400 jours se sont écoulés depuis l’arrêt forcé des activités du cirque.

La consommation d'alcool au Canada a baissé en 2019-2020

Le vin s’est classé en tête au Québec avec 45,1 % des ventes totales d’alcool selon Statistique Canada.