Consolidation d'actions pour Couche-Tard

Publié le 06/12/2021 à 14:39

Consolidation d'actions pour Couche-Tard

Publié le 06/12/2021 à 14:39

Par Charles Poulin

Cette conversion signifie qu’Alimentation Couche-Tard modifie les modalités de son offre publique de rachat annoncée en avril. (Photo: La Presse Canadienne)

Le géant québécois des dépanneurs et des stations-services Alimentation Couche-Tard (TSX : ATD) met fin cette semaine à sa structure d’actions à deux catégories.

À la fermeture des marchés, le 7 décembre, toutes les actions de catégorie B seront radiées de la Bourse de Toronto et, dès le lendemain, seules les actions de catégorie A seront négociées, soit 12 jours plus tôt qu’initialement prévu.

L’événement qui déclenche cette conversion est l’arrivée à l’âge de 65 ans des quatre fondateurs d’Alimentation Couche-Tard (Alain Bouchard, Richard Fortin, Réal Plourde et Jacques D’Amours, qui est le dernier à célébrer cet anniversaire, le 8 décembre).

Les actions de catégorie A actuellement détenues par les quatre fondateurs confèrent 10 voix par action tandis que les actions de catégorie B comportent une voix par action.

 

Rachats d’actions

Cette conversion signifie qu’Alimentation Couche-Tard modifie les modalités de son offre publique de rachat annoncée en avril.

Au 2 décembre 2021, Couche-Tard avait racheté aux fins d’annulation 17 717 595 actions de catégorie B dans le cadre de son offre publique de rachat pour 646 500 595 $US à un prix moyen pondéré de 36,49 $US par action. À la suite de l’évènement de conversion, en vertu de son offre publique de rachat modifiée, Couche-Tard sera donc autorisée à racheter aux fins d’annulation jusqu’à concurrence de 14 339 393 actions de catégorie A du 8 décembre 2021 au 25 avril 2022. Les modalités de l’offre publique de rachat de la Société demeureront par ailleurs inchangées.

 

Pas de changement

Ce changement au chapitre de l’actionnariat n’aura pas de répercussions dans la gestion et les objectifs de l’entreprise, indique le fondateur et président exécutif du conseil de l’entreprise, Alain Bouchard.

«Tous les fondateurs, y compris moi-même, demeureront membres du conseil d’administration de Couche-Tard et étroitement impliqués dans l’organisation, explique-t-il dans un communiqué. Mon engagement et mon leadership au sein de l’entreprise ne changeront pas, et je suis plus que jamais convaincu que notre taille, notre culture et notre stratégie gagnantes, et les structures que nous avons mises en place, tant au niveau de la direction générale que du point de vue de la gouvernance, serviront bien l’entreprise.»

Les quatre fondateurs ont tenté en vain d’étendre leurs droits de vote en 2016, mais un vote des actionnaires sur la proposition a été annulé après avoir conclu qu’un appui des deux tiers des actionnaires subalternes n’était pas possible.

Les quatre hommes contrôleront toujours un nombre important d’actions, mais n’auront plus suffisamment de droits de vote pour bloquer unilatéralement toute offre publique d’achat ou action d’actionnaire qu’ils n’aiment pas.

L’émission d’actions à droit de vote multiple a fait l’objet d’un examen minutieux en raison de la bataille familiale chez Rogers Communications, qui est contrôlée par la famille Rogers par le biais de la structure d’actions à double catégorie de l’entreprise.

Avec les informations de la Presse Canadienne

 

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.