Lion livrera 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin

Publié le 19/01/2021 à 12:06

Lion livrera 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin

Publié le 19/01/2021 à 12:06

Par La Presse Canadienne

(Photo: courtoisie)

Lion Électrique a décroché un contrat afin de livrer 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin dans ce qui a été présenté par l’entreprise québécoise, mardi, comme la plus importante commande du genre en Amérique du Nord. 

La valeur de l’entente n’a pas été dévoilée. 

Établie à Saint-Jérôme, dans les Laurentides, Lion devrait remettre 10 autobus cette année à l’entreprise lavalloise. Les livraisons des 50 autres unités devraient s’échelonner jusqu’en 2026. Dans un communiqué, le président d’Autobus Séguin, Stéphane Boisvert, a expliqué qu’à terme, l’objectif de la compagnie était « d’électrifier la totalité » du parc de 310 autobus « d’ici 2030 ». 

Selon les modalités du Programme de soutien au déploiement des autobus scolaires électriques au Québec, une aide financière pouvant atteindre 125 000 $ est accordée dans le cadre de l’achat d’un autobus scolaire électrique neuf. 

En novembre dernier, Lion avait annoncé son intention de prendre le chemin de la Bourse de New York cette année dans le cadre d’un regroupement avec Northern Genesis afin de soutenir sa croissance. 

L’entreprise québécoise devrait ainsi récolter un montant net supérieur à un demi-milliard de dollars américains. La nouvelle entité, qui s’appellera Lion et dont le symbole boursier sera « LVE », a été évaluée à 1,9 milliard $ US (2,5 milliards $ CAN). 

 

À la une

L’État reprend (enfin) sa place dans l’économie

27/02/2021 | François Normand

ANALYSE — La crise a discrédité le discours des partisans du laissez-faire et du néolibéralisme tous azimuts.

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

26/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Le G20 relance le chantier d'une taxation des géants du numérique

26/02/2021 | AFP

Washington renonce à une condition posée fin 2019 par l’administration Trump.