L'avenir appartient au travail au noir

Publié le 08/04/2009 à 00:00

L'avenir appartient au travail au noir

Publié le 08/04/2009 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Ainsi, 1,8 milliard de personnes effectuent actuellement du «travail informel», ce qui est plus que la population active mondiale. Elles travaillent sans contrat de travail ni prestations sociales. À l’inverse, 1,2 milliard bénéficient de contrats de travail et de prestations sociales.

Ce chiffre devrait augmenter pour atteindre les deux-tiers de la population active en 2020, «si l’on retient l’hypothèse d’une évolution stable de la population et la croissance», selon Johannes Jütting, un des auteurs de l’étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Il pourrait même augmenter davantage «si la crise économique entraîne des pertes d’emploi plus importantes et si plus de migrants retournant dans leur pays d’origine prennent des emplois dans le secteur informel», ajoute-t-il.

«Bien que l’Inde ait connu une croissance économique supérieure à 5% par an, ses habitants n’ont pas l’impression que de meilleurs emplois sont créés. En réalité, en Inde, 9 employés sur 10, soit 370 millions de personnes, n’ont pas de sécurité sociale formelle», illustre M. Jütting.

Plus de 700 millions de travailleurs informels de par le monde vivent dans des conditions d’extrême pauvreté, avec moins de 1,25 dollar américain par jour, et quelque 1,2 milliard avec moins de 2 dollars américains par jour.

La part de l’emploi informel a également tendance à augmenter lors de périodes économiques difficiles. Par exemple, lors de la crise économique en Argentine (1999-2002), l’économie du pays a diminué d’un cinquième de sa performance, et la part de l’emploi informel dans l’emploi total est passée de 48 à 52%.

Les conséquences d’ici 2020? Elles sont multiples, selon l’OCDE. La pauvreté devrait s’accentuer dans les pays en voie de développement. Les femmes – qui constituent la majorité des travailleurs dans les emplois de qualité médiocre –, seront particulièrement touchées, ainsi que les jeunes et les personnes âgées.

EN SAVOIR PLUS :

Détails sur le rapport de l'OCDE

 

À la une

Bousculer le monde l'assurance avec Alcor&Mizar

15/09/2021 | Emmanuel Martinez

Alcor&Mizar espère révolutionner le monde de l’assurance en offrant des conseils, sans vente de police.

Femmessor change de nom pour Evol

15/09/2021 | Les Affaires

«Nous avons la conviction d’avoir trouvé un nom qui incarne réellement l’ambition que nous poursuivons.»

Bourse: Wall Street retrouve la bonne humeur et termine en hausse

Mis à jour le 15/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto connaît sa meilleure séance en près de deux mois.