Dur, dur de trouver le pdg idéal

Publié le 01/04/2011 à 17:36, mis à jour le 11/04/2011 à 14:42

Dur, dur de trouver le pdg idéal

Publié le 01/04/2011 à 17:36, mis à jour le 11/04/2011 à 14:42

Par lesaffaires.com

" Malgré la multiplication des services et des organismes qui aident les entrepreneurs à bien mener le processus de relève, c'est à nous que revient tout de même la tâche la plus difficile : dénicher le bon candidat ", souligne le propriétaire d'une firme d'ingénierie qui souhaite garder l'anonymat.

Depuis déjà cinq ans, l'homme d'affaires et son partenaire recherchent un dauphin pour assurer la pérennité de leur entreprise.

Fondée il y a 30 ans, l'entreprise montréalaise spécialisée dans la conception et l'intégration de système d'automatisation des procédés industriels - un secteur très pointu qui touche principalement les industries du minerai, de la métallurgie, du ciment et de l'électricité - compte près d'une vingtaine d'employés.

Deux candidats potentiels avaient pourtant été identifiés à l'interne, mais leur ardeur a refroidi à l'idée de devoir racheter des parts en un seul bloc. Du coup, les deux principaux actionnaires sont revenus à la case départ.

" Une entreprise a beau exceller dans le développement de marchés internationaux, multiplier ses contrats avec les multinationales, établir de solides liens avec ses clients, quand vient le temps de passer en mode relève, les dirigeants n'ont plus de repères et doivent tout reprendre à zéro ", relate l'ingénieur dont le long et ardu processus de passation lui donne parfois le goût de tout simplement jeter l'éponge.

Conscients que le succès de leur relève sera conditionnel à la santé financière de leur entreprise, les deux partenaires demeurent confiants. Leur PME continue d'être en croissance et le carnet de commandes est rempli pour les deux prochaines années. " Et trois nouveaux candidats de la relève sont actuellement sur les rangs ", conclut-il, plein d'espoir.

Cet exemple illustre ce que vivent de nombreux entrepreneurs au Québec. Dans la Province, un entrepreneur sur trois passera le flambeau avant la fin de la décennie, appelant une nouvelle génération à prendre les commandes à un rythme jamais vu.

PLUS : Quand mon oncle s’est tassé

PLUS : Trois « fils de » se confient

Pour accéder à notre dossier Opération Relève : cliquez ici

À la une

Bombardier livre son 1000e avion Global

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

Le 1000e appareil a été livré à NetJets, qui détient l’une des plus importantes flottes de jets d’affaires au monde.

Mercedes investit 60 milliards d'euros en cinq ans dans sa transition électrique

Il y a 52 minutes | AFP

Le constructeur automobile s’était dit en juillet prêt à passer au tout électrique «avant la fin de la décennie».

Crise des approvisionnements: une solution 3D pour les PME manufacturières

Une entreprise veut aider les PME manufacturières à s'approvisionner en petits lots de pièces grâce à l'impression 3D.