L'Opération Relève 2011 est lancée

Publié le 01/04/2011 à 00:00, mis à jour le 11/04/2011 à 14:40

L'Opération Relève 2011 est lancée

Publié le 01/04/2011 à 00:00, mis à jour le 11/04/2011 à 14:40

Par Pierre Théroux

Quelque 40 % des entrepreneurs québécois devront passer le flambeau au cours des dix prochaines années. Une nouvelle génération de dirigeants est ainsi appelée à prendre les commandes à un rythme jamais connu auparavant. Or, plusieurs transferts d'entreprises risquent d'échouer, parce que leurs propriétaires ne sont justement pas préparés à les réaliser.

" Les entrepreneurs passent leur vie à développer leur entreprise, mais ne pensent pas à en assurer la pérennité ", constate Gabriel Nadon, directeur de portefeuille du Fonds de solidarité FTQ, qui oeuvre depuis une dizaine d'années à la transmission des entreprises à la génération suivante.

M. Nadon était l'un des experts invités dans le cadre du lancement de la tournée Opération Relève Québec 2011, le 23 février à Montréal.

Instaurée par le journal Les Affaires, en collaboration avec le Fonds FTQ, la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT), le cabinet d'avocats BCF et le ministère québécois du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, la tournée s'effectuera dans 13 villes d'ici le mois d'octobre.

L'objectif : mieux informer non seulement les entrepreneurs qui devront céder les rênes de leur entreprise, mais aussi ceux qui manifestent le désir de prendre le relais. Les thèmes abordés couvrent les aspects financiers et juridiques, mais aussi humains.

Faciliter le transfert d'entreprise

" Il y a plusieurs défis associés au transfert d'entreprise. L'important, c'est de s'y préparer tôt, car c'est un long processus ", dit Sylvain Darche, responsable du dossier relève pour la région de Montréal au sein de la firme de consultants RCGT.

Outre les volets techniques, les dirigeants doivent aussi apprendre à céder une entreprise qui représente souvent le projet d'une vie. " La transmission d'une entreprise, c'est très émotionnel. Il y a souvent des peurs inavouées ", souligne M. Darche.

Serge Mâsse, pdg de Fin Taxi et l'un des 30 participants à la rencontre du 23 février, peut en témoigner. " Je me suis valorisé toute ma vie à travers l'entreprise. Mais je vais être qui après, je vais faire quoi ? "

À chaque escale de la tournée Opération Relève, des ateliers-conférences d'une journée seront offerts aux cédants et aux repreneurs d'entreprises, qui pourront aussi entendre des témoignages de dirigeants.

À la une

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

Il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.

Des lignes aériennes demandent de mettre fin aux tests de dépistage à l'arrivée

Il y a 40 minutes | La Presse Canadienne

Air Canada, WestJet et l’aéroport Pearson demandent un transfert de la capacité de test des aéroports vers la communauté