Des projets éoliens de 1,5 milliard $

Publié le 20/03/2010 à 00:00

Des projets éoliens de 1,5 milliard $

Publié le 20/03/2010 à 00:00

Par Pierre Théroux

Québec mise sur l'énergie éolienne

D'ici 2015, deux importants projets de développement d'énergie éolienne seront implantés dans la municipalité régionale de comté (MRC) de la Côte-de-Beaupré et dans la région de Charlevoix. Au total, ces projets représentent des investissements de 1,5 milliard de dollars.

Le consortium composé de Boralex et de Gaz Métropolitain prévoit investir 800 millions de dollars (M$) pour la construction de deux parcs éoliens sur le territoire de la Seigneurie de Beaupré, qui appartient au Séminaire de Québec. Chacun des parcs comptera respectivement 63 et 68 éoliennes d'une puissance installée totale de 272 mégawatts.

Le projet permettra l'embauche de 500 personnes pendant la construction des parcs et la création d'une vingtaine d'emplois pour leur exploitation, prévue au plus tard à la fin de 2013.

Maximiser les retombées

" Nous entendons maximiser les retombées économiques sur notre territoire ", dit Mario Leblanc, directeur du CLD de la Côte-de-Beaupré. Le plus grand projet jamais réalisé dans la MRC devrait générer des retombées de 480 M$.

Le CLD travaille à cet effet en collaboration étroite avec Boralex, qui est venue présenter son projet devant une trentaine d'entrepreneurs de la région. Le CLD a aussi organisé une mission en Gaspésie pour rencontrer les entrepreneurs qui ont eu l'occasion de soumissionner sur les projets de parcs éoliens aménagés sur le territoire. " Nous voulons préparer nos entrepreneurs, surtout ceux qui n'ont pas l'habitude de soumissionner, pour nous assurer qu'ils profiteront des contrats à venir ", dit M. Leblanc.

Le site retenu est à quelque 20 km du fleuve et éloigné de toute zone urbaine ou résidentielle, soit à 60 km au nord-est de Québec et à 15 km au nord de Saint-Tite-des-Caps. Les responsables du consortium disent avoir choisi ce site en tenant compte des conséquences indésirables pour les résidents.

" La superficie du territoire retenu, son éloignement des zones habitées et les chaînes de montagnes qui l'entourent restreignent substantiellement la possibilité d'impact visuel. Ces considérations éliminent la pollution sonore pour les gens des municipalités avoisinantes ".

D'ailleurs, le projet a été bien reçu par la population et n'a donc pas eu à passer par l'étape des audiences publiques du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Le vent de Charlevoix

Dans Charlevoix, le consortium Saint-Laurent Énergies a été retenu par Hydro-Québec pour l'implantation de 175 éoliennes totalisant 350 mégawatts de puissance d'ici 2015. La réalisation du parc éolien de la Rivière-du-Moulin est évaluée à 742 M$. Les entreprises du coin entendent là-aussi profiter des retombées de ce projet.

Le consortium Saint-Laurent Énergies regroupe Électricité de France, le turbinier allemand REpower et le producteur privé Hydroméga.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Prévoir la relance du Québec inc. au lendemain de la COVID-19

Un groupe de ministres mené par Eric Girard se penche sur les conséquences économiques de la COVID-19.

La COVID-19 semble déjà avoir un impact sur les habitudes d'achat en ligne

Vingt-huit pour cent des répondants ont affirmé avoir effectué davantage d’achats en ligne depuis le début de la crise.

Guide de survie de l'extraverti en confinement

11:14 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici cinq suggestions pratiques pour nos compagnons extravertis qui n'en peuvent plus de la quarantaine.