La Financière Fairstone devient une filiale de la Banque Duo

Publié le 05/01/2021 à 12:04, mis à jour le 05/01/2021 à 14:52

La Financière Fairstone devient une filiale de la Banque Duo

Publié le 05/01/2021 à 12:04, mis à jour le 05/01/2021 à 14:52

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

La Banque Duo du Canada a terminé le rachat de toutes les actions de la Financière Fairstone, ont annoncé les deux sociétés mardi.

Ainsi, l’institution torontoise a mis la main sur toutes les activités de solutions de crédit et les 1400 employés de la financière montréalaise. Ensemble, les deux sociétés, que le chef de la direction de la Financière Fairstone, Scott Wood, qualifie de « complémentaires », cumulent plus de 4 milliards de dollars en créances.

« Cette transaction représentait une occasion pour l’entreprise de passer sous un actionnariat canadien. La Financière Fairstone et la Banque Duo du Canada partagent une mission très semblable », indique Scott Wood par courriel à Les Affaires.

La nouvelle filiale de la Banque Duo, qui cumule plus de 100 ans dans le prêt non bancaire, continuera d’exploiter la marque Financière Fairstone.

« L’union de ces deux acteurs sous une seule bannière pourrait également créer une offre de produits combinée plus vaste pour la clientèle. Parallèlement, la priorité demeure la même : l’expérience client et l’excellence », tient à rappeler le chef de la direction de la Financière Fairstone.

Cette acquisition, annoncée pour la première fois le 19 février 2020, devait se conclure au second trimestre de 2020. Aucun détail sur la transaction n’a été divulgué.

La Banque Duo est un fournisseur de services financiers de Toronto fondé en 2011 et détenu par des fonds gérés par des sociétés affiliées de l’homme d’affaires canadien Stephen Smith et de la société d’investissement Centerbridge Partners L.P.

 

 

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.