Quand des entrepreneurs d’ici s’engagent socialement, tout le monde y gagne!

Publié le 27/03/2017 à 00:01

Par ÉquiLibre

La productrice d’événements et designer de mode Anne de Shalla et l’équipe de l’agence Morin Relations Publiques nous parlent des motivations qui les mènent à s’engager auprès de l’organisme ÉquiLibre et de ce qu’ils en retirent.

Anne de Shalla milite pour la diversité corporelle en mode


Lorsque l’organisme ÉquiLibre, qui a entre autres pour mission de promouvoir la diversité corporelle et les saines habitudes de vie, a communiqué avec Anne de Shalla, la productrice d’événements a immédiatement été sensible à la cause: «Comme détaillante de vêtements et productrice de la Grande Braderie de Mode Québécoise, je sais très bien que la vaste majorité de nos clientes n’ont pas une taille de mannequin. Et elles ont besoin de se sentir respectées. ÉquiLibre est très proactif pour faire en sorte que la femme s’aime, peu importe sa taille. Je trouvais donc intéressant que nous cheminions ensemble afin de sensibiliser les designers à travailler différemment, pas   seulement   à  partir   d’échantillons   en tailles 0 ou 2.»

En plus de favoriser les contacts entre ÉquiLibre et les 150 designers de mode que la Grande Braderie rassemble, Anne de Shalla a proposé à l’organisme de tenir une soirée-bénéfice lors de la Braderie. Depuis 2013, la veille de l’ouverture de chaque édition montréalaise de l’événement, les clientes qui se procurent un billet vendu par ÉquiLibre ont droit à deux heures de magasinage exclusif. Elles ont alors le premier choix sur les styles, les tailles et les couleurs, le tout dans une ambiance décontractée qui contraste avec l’effervescence caractéristique de cette vente de vêtements québécois.

Les sommes générées par la vente de ces billets sont investies dans les programmes d’ÉquiLibre, pour qui cette soirée-bénéfice est devenue une source de financement significative.

«Je suis fière d’offrir ces heures d’ouverture et d’inclure ÉquiLibre dans nos campagnes de promotion de la Grande Braderie de Mode Québécoise, dit la productrice. Toute entreprise devrait avoir une mission, au-delà du profit, et soutenir une cause. Ça donne un sens et une profondeur supplémentaires à notre travail.»

Morin Relations Publiques œuvre à faire évoluer les normes sociales de beauté

«Lorsque l’équipe d’ÉquiLibre nous a demandé de collaborer avec elle dans les communications et les relations publiques de ses différentes campagnes, il y a deux ans, sa mission nous a tout de suite touchés», se souvient Amély Tremblay, vice-présidente chez Morin Relations Publiques.

«Parmi nos employés, plusieurs se préoccupent de leur poids et ont la volonté de changer les perceptions par rapport à la norme de beauté, explique-t-elle. C’est pourquoi nous sommes heureux d’offrir à ÉquiLibre un tarif préférentiel pour nos services et un bloc d’heures pro bono.»

En plus d’être responsables de ce client, Amély Tremblay et sa collègue Béatrice Gougeon font aussi la promotion des campagnes d’ÉquiLibre auprès des employés de l’agence. La Semaine «Le poids? Sans commentaire!», par exemple, qui permet une réflexion sur la place qu’occupe le poids dans les conversations et les pensées de chacun.

Le président, François Morin, agit aussi comme conseiller bénévole auprès du comité de financement d’ÉquiLibre: «J’ai toujours été convaincu que les entreprises ont un rôle clé à jouer en philanthropie. Il est clair qu’elles peuvent apporter leur contribution à la communauté en plus d’en tirer plusieurs bénéfices. Par exemple, l’implication sociale d’une entreprise contribue sans contredit au sentiment d’appartenance et de fierté de ses employés.»

Comme Anne de Shalla, François Morin encourage les entreprises à soutenir financièrement des organismes qui cherchent à rendre notre société meilleure ou à mettre leur expertise et leurs relations à leur service. Parce que de telles alliances ne font que des gagnants!

La prochaine édition de la Grande Braderie privée au profit d’ÉquiLibre aura lieu le mercredi 5 avril prochain, au Marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal. Rendez-vous sur cette page afin de vous procurer vos billets pour cette expérience de magasinage unique!

Vous souhaitez vous aussi appuyer ou joindre le comité de financement de l’organisme ÉquiLibre? Écrivez à philanthropie@equilibre.ca.

À la une

Québec vient en aide au Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon démissionne

Pierre Fitzgibbon a annoncé lundi après-midi une aide de 5M$ provenant d'Investissement Québec.

Faillite de Capitales Médias: réunion d'urgence du gouvernement Legault

Mis à jour le 19/08/2019 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le président exécutif du Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon, se disait confiant en l'avenir la semaine dernière.

Capitales Médias: Unifor réclame une aide financière ciblée et urgente

Mis à jour le 16/08/2019 | La Presse Canadienne

C'est au tour du syndicat Unifor de réclamer une aide financière «ciblée et urgente» pour le Groupe Capitales Médias.