Livraison écologique avec casiers connectés à Laval

Publié le 08/10/2021 à 11:18

Livraison écologique avec casiers connectés à Laval

Publié le 08/10/2021 à 11:18

Par Emmanuel Martinez

Douze stations contenant des casiers connectés seront réparties sur le territoire de Laval. (Crédit photo : courtoisie)

Pour la première fois au Québec, un réseau de casiers connectés sera mis en place à Laval pour assurer une livraison de colis plus écologique.

On le sait, les livraisons à domicile constituent un désastre environnemental en raison des émissions de gaz à effet de serre qu’elles émettent.

Mais le projet d’un an qui verra le jour à Laval dès le 1er décembre compte y remédier tout en favorisant l’achat local.

Douze stations contenant des casiers connectés seront réparties sur le territoire de cette banlieue de Montréal. Le consommateur, qui achète, en ligne ou par téléphone, un produit dans les commerces locaux participants, choisira l’endroit où il voudra récupérer son colis. Ce lieu peut par exemple se trouver sur sa route pour aller au travail ou faire d’autres commissions. Une fois averti électroniquement, il n’aura qu’à se rendre aux casiers extérieurs, qui sont accessibles en tout temps, pour prendre son bien.

Courant Plus, un transporteur ayant des véhicules électriques ou des vélos, sera chargé d’acheminer le colis entre le commerçant et le casier. Cette livraison sera donc exempte de gaz à effet de serre.

En plus d’assurer une protection contre le vol, les casiers de l’entreprise technologique québécoise Locketgo seront désinfectés régulièrement.

Ce projet a notamment reçu un appui financier de près de 250 000 $ de la part du gouvernement du Québec.

«Cette vitrine technologique en mobilité durable permet de relier l’achat local, le commerce en ligne et l’environnement. C’est exactement le type de projets qu’on doit encourager pour assurer le développement de nos commerces locaux de façon durable», a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, par communiqué.

Ce service est gratuit pour les marchands.

En plus de la participation de l’État québécois et de la Ville de Laval, ce projet a vu le jour grâce à la collaboration de Rogers, Laval Innov, la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, le Centre québécois d’innovation en commerce — Numana, la Coop Carbone et Propulsion Québec.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…