Biblio Mondo fait visiter Paris depuis Montréal

Publié le 27/03/2014 à 06:00

Biblio Mondo fait visiter Paris depuis Montréal

Publié le 27/03/2014 à 06:00

L’application mobile de réalité augmentée de la Ville de Paris, Mémoire métropolitaine, a été créée à Montréal, par Biblio Mondo, un éditeur de logiciels en gestion de connaissance. Cet outil permet aux visiteurs de visualiser à différentes époques les monuments historiques devant lesquels ils se trouvent, tels que la Tour Eiffel et le Louvre.

L’équipe de créateurs installée dans un bâtiment au coin des rues Papineau et Villeray cherche sans relâche à épouser les tendances du marché et anticiper les besoins des professionnels pour lesquels ils travaillent. Car offrir un bon service aux clients en B2B, c'est aussi créer quelque chose de différent et s'adapter aux besoins changeants des professionnels.

Biblio Mondo développe des systèmes intégrés de gestion de bibliothèques et de gestion documentaire destinés aux entreprises pour quelque 1500 clients dans le monde. La moitié de sa clientèle se trouve en Europe, l’autre en Amérique du Nord, dont 50 % au Québec.

L’entreprise a notamment développé un logiciel pour le service de réservation et de prêt de Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ), qui gère près de 100 000 emprunts et retours de livres par semaine. Elle compte aussi parmi ses clients le Conseil national des normes d'Ottawa et le ministère de l'Éducation du Manitoba.

Pour bâtir son expertise et lancer de nouveaux produits, Biblio Mondo se sert du contenu même des appels d'offres ! « S'il nous manque des fonctionnalités demandées par un client dans un appel d'offres, explique le président, Ronald Brisebois, nous travaillons immédiatement au développement de ces dernières pour mieux répondre à la prochaine offre. »

Il y a trois semaines, l'entreprise a développé une fonctionnalité permettant à un client francais, la communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne (en banlieue de Paris), de lier directement une page Facebook a son site web afin ne pas avoir à créer du nouveau contenu, un outil que Biblio Mondo avait développé dans le cadre d'un précédent appel d'offres.

Ce sont donc les clients qui dictent l'évolution des produits de l'entreprise. Cette stratégie permet à l’entreprise d'évoluer avec le besoin de l'acheteur, un des points essentiels de sa vision du service à la clientèle.

En plus de l’obligation de se tenir à jour et d'innover constamment, un service client à la hauteur en B2B implique d’être à l’affût des tendances, comme l’infonuagique. Dans ce modèle, les logiciels sont hébergés sur des serveurs distants et non plus sur ceux de l'utilisateur.

Biblio Mondo a implanté ce système entre ses murs : le client est facturé au mois ou à l'année, « comme s'il payait un loyer », explique M. Brisebois. Le logiciel, qui n’est plus géolocalisé, devient donc accessible de partout dans le monde.

De plus, au lieu d'installer cent fois son logiciel, l'entreprise Biblio Mondo le gère de façon centralisée, dans ses bureaux, et économise ainsi de nombreux efforts de mises à jour et de coûts.

Côté clients, la simplicité du procédé offre une grande souplesse, selon M. Brisebois, car ces derniers peuvent changer de service en tout temps et n’ont plus besoin d'acheter de coûteux équipements informatiques et de payer des experts pour les entretenir.

La Ville de Paris a sauté le pas, et paye Biblio Mondo tous les mois pour ce système qui, dans le fond, vise surtout à rendre la vie plus facile à ses clients.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

18/07/2019 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

18/07/2019 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

18/07/2019 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».