La 5G servira de catalyseur à la transformation numérique des PME

Publié le 19/05/2021 à 08:48

La 5G servira de catalyseur à la transformation numérique des PME

Publié le 19/05/2021 à 08:48

Par lesaffaires.com

(Photo: 123RF)

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE. La 5G sera un catalyseur de la transformation numérique des PME canadiennes, estiment les principales intéressées dans une étude menée par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), en collaboration avec Telus. 

Depuis le début de la pandémie, l’organisation remarque que les dirigeants d’entreprises s’adaptent aux changements de comportements que la COVID-19 a entraînés chez le consommateur en accélérant la transformation numérique de leur PME.

Dans ce portrait qu’elle dresse en se basant sur les réponses de plus de 4400 de ses membres collectées au début du mois de mai 2021, la FCEI observe que les PME canadiennes croient que d’être connectées est essentiel. La quasi-totalité (94%) souligne l’importance d’une bonne connexion au Wi-Fi au boulot, 79% utilisent la connectivité mobile grâce aux tablettes et aux téléphones cellulaires pour faire des affaires, et 88% sont convaincues que cet outil sera essentiel à leur croissance des trois prochaines années. Ce nombre grimpe à 93% chez les entreprises qui comptent engager des employés pendant cette même période.

Les entreprises qui œuvrent dans le secteur de la finance, de l’immobilier, de l’assurance, de la location de bail et de la construction sont les plus représentées parmi les 63% des répondants qui estiment qu’ils bénéficieront du déploiement de la 5G.

Pour 76% des PME questionnées, cette technologie qui permet une circulation de l’information plus rapide devrait leur permettre de gagner en productivité et en efficacité.

Par contre, toutes n’y voient pas encore d’intérêts pour leurs activités. À la question «Je ne sais pas comment la 5G pourrait être bénéfique pour mon entreprise», 43% des répondants étaient en accord avec l’énoncé, et 12% étaient incertains de leur réponse.

Deux entreprises sur cinq éprouvent d’ailleurs des réserves à l’égard de cette nouvelle technologie. Leurs préoccupations concernent les coûts qu’elle engendrera, la date de son déploiement, et sa sécurité. 

La 5G est d’autant plus attendue par les dirigeants d’entreprises qui se trouvent dans des régions plus rurales, et qui espèrent bénéficier d’un meilleur accès à Internet, alors que 66% d’entre elles croient que cette technologie leur sera bénéfique. Pour 78% des répondants éloignés des grands centres, cette «plus grande vitesse de connexion à Internet améliorera la productivité et l’efficacité de mon entreprise», fait remarquer la FCEI.

Pour 54% d’entre elles, une connexion plus rapide à Internet leur permettra d’innover, peut-on lire dans le rapport intitulé Point de vue des PME canadiennes sur la 5G.

Sur le même sujet

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

09:00 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.