FilSpec : l'innovation comme fil conducteur

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Octobre 2018

FilSpec : l'innovation comme fil conducteur

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Octobre 2018

[Photo : 123RF]

«Près d'un tiers des fils que nous fabriquons maintenant, nous ne les faisions pas il y a deux ans», déclare Éric Perlinger. Nommé président, en 2015, de FilSpec, une entreprise spécialisée en fils textiles techniques haute performance, il décide rapidement d'appuyer sur l'accélérateur de l'innovation, en plus de mettre l'accent sur la vente et le marketing.

Fondée en 2005 par Ronald Audet à partir d'une usine rescapée de la faillite de Cavalier Textiles, la PME connaît une croissance rapide depuis quelques années, en raison d'innovations importantes et du développement de nouveaux marchés. Elle a ouvert l'an dernier de nouveaux bureaux au Mexique et au Salvador, ainsi qu'un autre tout récemment, en Belgique, qui deviendra FilSpec Europe en novembre de cette année.

La PME compte désormais 165 employés à Sherbrooke et 150 en Caroline du Nord, chez FilSpec USA, une division issue de l'acquisition, en 2009, de Richmond Specialty Yarns. Son chiffre d'affaires actuel avoisine les 45 millions de dollars, contre 32 M$ il y a à peine deux ans.

Modèle disrupteur

Cette forte croissance s'explique par sa nouvelle volonté de développer des produits innovants et personnalisés, permettant à ses clients de se distinguer de la compétition dans leurs marchés. «Nous nous donnons la responsabilité de notre croissance, mais aussi de contribuer à celle de nos partenaires, comme nos clients, nos fournisseurs et nos employés», soutient M. Perlinger. Lorsque, inévitablement, un produit finit par être imité par la concurrence, FilSpec relance ses efforts d'innovation pour repousser encore plus les limites de ce produit.

Mais la PME s'est aussi mise à breveter des innovations et à développer des marques pour certaines gammes, telle WarmFilmc, SteelFilmc, FireFilmc, etc. Une démarche inusitée de la part d'une entreprise spécialisée en B2B.

Elle a continué de bousculer la manière de faire les choses en devenant un interlocuteur des consommateurs finaux, soit les clients de leurs clients, les designers, par exemple. «Nous nous trouvons au tout début de la chaîne, mais nous tentons de parler à ceux qui se trouvent à l'autre bout, explique le président. C'est important, car environ 80 % de la performance d'un tissu vient des propriétés des fils, lesquels peuvent être hydrophobes, antimicrobiens, conducteurs, etc.»

Cette démarche a fait froncer des sourcils au départ, dans une industrie textile très traditionnelle où le fabricant de fils ne parle généralement qu'à ses propres clients que sont les tricoteurs ou les tisserands. «Maintenant, plusieurs ont compris ce qu'on veut faire et nous voient un peu comme une partie de leur équipe de vente, puisqu'on les appuie dans leurs présentations avec leurs clients», se réjouit le président.

FilSpec vise dans les différents secteurs qu'elle dessert, comme l'automobile, l'aéronautique, le mobilier, le fil intelligent ou le militaire, les entreprises qui se distinguent par leur recherche de produits innovants. «Je crois que notre croissance actuelle montre que nous sommes sur une bonne lancée», conclut-il.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «LES RECETTES DE CROISSANCE DES 300»


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Un premier fonds de 58M$ pour Panache Ventures

23/09/2019 | Pascal Forget

Panache Ventures complète une levée inaugurale de 58 millions.

Neuvoo obtient un financement de 53M$

19/09/2019 | Pascal Forget

Le site de recherche d’emplois Neuvoo obtient un financement de 53M$ de la Caisse de dépôt.

OPINION À la une: S.O.S., entrepreneurs en détresse
Édition du 21 Septembre 2019 | Les Affaires
Classcraft: 10 millions pour motiver les élèves
17/09/2019 | Pascal Forget
Illuminer le monde, un écran à la fois
Édition du 07 Septembre 2019 | Anne-Marie Tremblay

À la une

Hubert Bolduc dirigera le segment international d'Investissement Québec

Hubert Bolduc laisse donc son siège de PDG de Montréal International.

GM suspend les deux tiers de sa production à l'usine de St. Catharines

GM Canada a également interrompu vendredi la production de véhicules à son usine d’assemblage d’Oshawa.

Bourse: Wall Street est hésitante à la fermeture

Mis à jour le 23/09/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en baisse, lundi, après avoir atteint vendredi un nouveau sommet record.