Une croissance plus forte, mais sous la moyenne provinciale

Offert par Les Affaires


Édition du 23 Septembre 2017

Une croissance plus forte, mais sous la moyenne provinciale

Offert par Les Affaires


Édition du 23 Septembre 2017

Par Les Affaires

L’élargissement de l’autoroute ­Henri-IV, à ­Québec, constitue un des projets qui alimentera l’économie de la ­Capitale-Nationale d’ici 2018, selon ­Desjardins.

CAPITALE-NATIONALE
Une croissance plus forte, mais sous la moyenne provinciale

La croissance économique de la Capitale-Nationale sera légèrement moins rapide que celle de la province, en moyenne, en 2017 et en 2018, prévoit le Mouvement Desjardins dans sa récente mise à jour de l'économie régionale. Ainsi, le PIB nominal de la région devrait croître de 2,9 % cette année et de 2,7 % l'an prochain, comparativement à une hausse de 3,4 % en 2017 et de 3,2 % en 2018 pour l'ensemble du Québec. Il s'agit toutefois de taux de croissance supérieurs à ceux que la région a affichés en 2015 (1,9 %) et en 2016 (2,3 %). La Capitale-Nationale continuera d'avoir l'un des taux de chômage les plus bas de la province, à 4,8 % cette année et à 4,5 % en 2018. Les investissements totaux devraient progresser quant à eux de 4,3 % cette année, pour atteindre 3,65 milliards de dollars (G$). «La majeure partie de la croissance économique de la région proviendra du secteur des services, notamment des domaines des technologies, de la santé et du tourisme, où plusieurs développements sont en cours ou en préparation», soulignent les économistes de Desjardins. La disponibilité insuffisante de la main-d'oeuvre semble être un frein à la croissance de la Capitale-Nationale : 85 % des gens d'affaires de la région disent éprouver des difficultés de recrutement, selon un sondage réalisé l'hiver dernier par Léger et Québec International. Parmi les projets d'envergure qui alimenteront l'économie régionale d'ici 2018, Desjardins note la construction de l'Hôpital de Baie-Saint-Paul (270 M$) et du mégahôpital de l'Enfant-Jésus (2 G$), ainsi que l'élargissement de la portion nord de l'autoroute Henri-IV (500 M$). — LES AFFAIRES

CAPITALE-NATIONALE
Harnois Groupe pétrolier s’installe à l’aéroport de Québec

Harnois Groupe pétrolier (HGP), de Saint-Thomas, dans la région de Lanaudière, s’implante à l’aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB), consolidant ainsi sa présence sur le marché de l’aviation. L’entreprise investit un montant non précisé dans un dépôt pétrolier qui permettra de servir adéquatement la clientèle d’aviation. « En ajoutant ce point d’avitaillement à YQB, nous pourrons offrir un service plus complet à notre clientèle existante et accélérer nos activités de développement », explique Serge Harnois, président-directeur général de Harnois Groupe pétrolier. Rappelons qu’HGP approvisionne déjà les aéroports des îles de la Madeleine, de Saint-Hubert, de Sept-Îles et de Wabush et qu’elle compte parmi sa clientèle différentes compagnies aériennes telles Air Canada, Provincial Airlines (PAL) et Pascan. Les travaux seront terminés à la mi-octobre. — L'ACTION, JOLIETTE

CHAUDIÈRE-APPALACHES
Canac ouvrira à Thetford Mines sa 27e succursale

Canac ouvrira en mars prochain sa 27e succursale. Le nouveau commerce sera situé à à Thetford Mines et nécessitera des investissements de 6 M$ et créera 90 emplois directs. Le bâtiment aura une superficie de 39 073 pieds carrés, et un entrepôt couvert de 30 000 pi2 sera aussi construit sur le terrain. Avec l’ouverture d’une succursale à Saint-Hubert en décembre 2017 et la future succursale de Thetford Mines, Canac comptera plus de 3 100 employés. — COURRIER FRONTNAC, THETFORD MINES

BAS-SAINT-LAURENT
Une année marquée par la relance économique et l’innovation à Matane

L’année 2016-2017 de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de la région de Matane aura été marquée par la mise en place du projet d’économie circulaire Synergie Matanie et par des investissements ayant produit un effet de levier de près de 1,3 M$ dans la région. Le président de la SADC, Jean Levasseur, constate une reprise de l’activité économique. « L’année a été marquée par la fin d’un cycle économique plus difficile. À nos bureaux, nous avons constaté, particulièrement au cours des derniers mois, une recrudescence des projets de démarrage et de croissance d’entreprises. Signe également très positif, la majorité de nos entreprises clientes ont connu des améliorations de leur situation financière tant sur le plan du chiffre d’affaires que sur celui de la rentabilité. » — L'AVANTAGE GASPÉSIEN, MATANE

CENTRE-DU-QUÉBEC
Cascades complète un investissement de 26 M$ à Drummondville

Cascades vient d’inaugurer la nouvelle section modernisée de son usine de Drummondville, qui a nécessité un investissement de 26 M$. Le projet consistait en l’agrandissement et la modernisation de l’usine par l’achat de nouveaux équipements, notamment une onduleuse, la pièce maîtresse de l’usine, qui a une capacité deux fois plus grande que la précédente. L’usine de Drummondville fait partie de Cascades Emballage carton-caisse, division spécialisée dans la production de carton ondulé, de cartons-caisses et de boîtes. L’investissement permettra à l’entreprise d’augmenter son efficacité et la qualité de ses produits, de consolider la production de carton ondulé dans l’est du Canada et de conserver des installations modernes et concurrentielles. — LA NOUVELLE UNION, VICTORIAVILLE

CAPITALE-NATIONALE
Hausse de 7 % de la revente immobilière en août à Québec

Comme en juillet dernier, le marché de la revente immobilière a connu une progression de 7 % dans la région de Québec en août. Les récentes données publiées par la Chambre immobilière de Québec (CIQ) indiquent notamment que 323 propriétés unifamiliales y ont été vendues. Il s’agit d’une augmentation de 11 % par rapport à l’an dernier. Le prix médian est demeuré stable, à 252 950 $. Selon la CIQ, l’arrondissement de Beauport est le secteur qui se distingue le plus, avec une performance à la hausse de 18 % des ventes totales par rapport à août 2016. — L’ACTUEL, QUÉBEC

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
Nouvelle découverte d’or à l’est de Quévillon

La ruée vers l’or de Lebel-sur-Quévillon lancée par Minière Osisko continue à faire des petits. Cette fois, la société en cause est BonTerra Resources, qui a découvert une zone aurifère au sud-ouest de Gladiator. Située à 4 km de ce dépôt, qui contient 273 000 onces d’or en ressources présumées, la zone Temica a été repérée à la suite d’échantillonnages de dépôts glaciaires et de levés de polarisation provoquée. Des forages ont ensuite rapporté des teneurs intéressantes en or et en argent. — LA FRONTIÈRE ET LE CITOYEN, ­ROUYN-NORANDA


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Hypothèque: les prêteurs alternatifs gagnent du terrain

Il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

Les consommateurs qui se tournent vers des prêteurs alternatifs ont des profils plus risqués affirme la SCHL.

Trois comportements qui peuvent faire de l'introverti un meilleur patron aux yeux de l'extraverti

11:22 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. L’introverti a un style de gestion qui a un impact majeur auprès de ses subordonnés.

Vos données personnelles ne vous appartiennent déjà plus!

BLOGUE INVITÉ. On s'insurge d'être à risque de fraude, mais on permet à des entreprises d'épier nos moindres gestes.