Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Février 2017

Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Février 2017

Par Les Affaires

123rf

MAURICIE


Des travaux de 700 000 $ pour attirer des promoteurs


La municipalité régionale de comté (MRC) de Maskinongé est sur le point de donner le feu vert à la réalisation de travaux de voirie, d'aqueduc et d'égout dans son parc industriel régional situé dans la localité de Louiseville. Les membres du conseil de la MRC ont adopté un règlement d'emprunt à long terme n'excédant pas 700 000 $ pour la réalisation de ces travaux. Ce règlement doit également être entériné par les municipalités membres de la Régie du parc industriel régional de la MRC de Maskinongé.


«Les travaux prévus cette année vont permettre de desservir adéquatement les futurs promoteurs, les nouvelles entreprises ou industries du parc», explique Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé. Les travaux en question pourraient être lancés dès le printemps. «On doit faire le nécessaire pour accueillir de nouveaux projets. Cet investissement va permettre de remplir le parc industriel et de créer des revenus.» L'an dernier, la MRC de Maskinongé a conclu des transactions et a officialisé la vente de terrains dans ce parc industriel régional. Pour cette année, elle se fixe comme objectif de vendre deux autres terrains. Elle a bon espoir d'accueillir de nouveaux projets dans le parc industriel au cours des prochains mois. Des promoteurs se seraient montrés intéressés à s'installer à Louiseville.
l’Écho de Maskinongé, Louiseville


CHAUDIÈRE-APPALACHES


Une chambre de commerce se questionne sur son avenir


En raison d'une baisse du nombre de membres au sein de la Chambre de commerce de l'Est de la Beauce (CCEB), l'organisme se questionne sur son avenir. Ce sujet figurait à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle de la Chambre, tenue le 25 janvier à Saint-Prosper. Alain Giroux, président de l'organisme, confirme que le nombre de membres a fondu de moitié depuis qu'il a joint la CCEB en 2002 comme propriétaire de Beauce Mécanotech Inc. «Nous avons 76 membres à l'heure actuelle. Nous avons décidé de leur envoyer un sondage cet automne pour savoir ce qu'ils pensent de la Chambre et ce qu'on devrait faire avec elle. Nous leur avons même demandé si nous devrions la maintenir, la fermer ou la fusionner avec une autre chambre de commerce», explique M. Giroux. Les répondants sont favorables à 80 % au maintien de la CCEB.
Le Peuple Lévis, Lévis


BAS-SAINT-LAURENT


Hausse des investissements en construction à Rimouski



La -Ville de -Rimouski a conclu l’année 2016 avec un accroissement significatif de la valeur des permis de construction accordés. -Cette hausse s’explique principalement par les bonnes performances du secteur de la rénovation. -Les investissements en construction ont été de 110 887 439 $ en 2016, comparativement à 95 625 674 $ en 2015, soit une augmentation de 15 261 765 $. « C’est une bonne année. -Je pense qu’on peut être satisfaits. -Il y a eu beaucoup d’argent investi en rénovation, entre autres parce qu’il reste bien des programmes gouvernementaux qui l’appuient, comme -Rénoclimat », indique le chef de la division, -Jean -Charest.
L’Avantage, Rimouski


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Défi Start-up 7: Biotifull poursuit son chemin

ENTREVUE. La start-up Biotifull a parcouru beaucoup de chemin depuis la 2e édition du Défi Start-up 7.

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?