SPN: sécuriser les profits des clients avant tout

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

SPN: sécuriser les profits des clients avant tout

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Elle ne figure pas parmi les plus grandes firmes de génie, puisqu'elle ne compte que 15 employés, pourtant SPN Consultants se démarque par la croissance régulière qu'elle connaît depuis quelques années. Cette firme se spécialise dans l'optimisation de la performance en milieu industriel. Pas de ponts ni de routes ici, mais des équipements sur lesquels reposent les profits de l'industrie.

Cliquez ici pour consulter le dossier Ingénieurs: Savoir rebondir

La firme de L'Île-des-Soeurs a été créée en 1982, et a un chiffre d'affaires de près de 2 millions de dollars. Environ 20 % de ses activités touchent au génie-conseil, le reste relève de la surveillance d'opérations industrielles et de l'instrumentation.

L'offre de service doit être considérée dans sa globalité. Dans ses activités de surveillance, SPN fait de l'acquisition de données en temps réel à partir de la machinerie d'une usine, allant des machines à papiers aux fours rotatifs, en passant par les laminoirs de fils et feuilles d'acier. «Au total, 72 machines sont branchées à nos systèmes, explique le président Pierre Nader. Leur performance est analysée en continu.» Si les paramètres dépassent certains seuils (stabilité, oscillations, etc.), une équipe de spécialistes se charge alors de prévenir l'usine et de proposer des solutions.

Grâce à son offre de service en génie-conseil, la firme va plus loin en proposant l'évaluation de l'exposition au risque d'une entreprise. Une petite machine à papier qui tombe en panne occasionnera une perte de profit de 3 500 $, et ça peut aller jusqu'à 15 000 $ de l'heure. En évaluant le risque par rapport aux coûts d'investissement pour le mitiger, SPN et ses clients peuvent élaborer et réaliser des projets pour remédier à la situation. Depuis 2006-2007, SPN a connu une croissance annuelle d'environ 5 à 10 %.

Cliquez ici pour consulter le dossier Ingénieurs: Savoir rebondir

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Des repreneurs sur les bancs de l’école

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Alors qu’on estime que plus de 40% des entrepreneurs au pays ...

Étudier en anglais, why not?

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Alors que la majorité des PME du Québec tente d'exporter ...

MBA et PME, des lettres qui vont de mieux en mieux ensemble

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Créés au tournant du 20e siècle pour aider les ...