Quand George Bush inspire Canadel

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Quand George Bush inspire Canadel

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Le mobilier de cuisine et de salle à manger se prête bien au sur-mesure, souligne Michel Deveault, pdg de Canadel. [Photo: Olivier Croteau]

Les trois quarts du chiffre d'affaires de Canadel découlent de ses exportations aux États-Unis. Les difficultés qu'ont traversé ce marché l'ont donc frappée de plein fouet. Ce spécialiste du mobilier de salle à manger a réussi toutefois à renouer avec la croissance. Comment ? En misant sur la «personnalisation de masse».

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

Un épisode avait fait germer l'idée chez les dirigeants. Lors d'une réception de chefs d'État donnée par le président George W. Bush, le père de celui-ci, Georges H. Bush avait demandé qu'on invite des personnes qui étaient en fonction lorsqu'il était lui-même président des États-Unis. On mandate alors Canadel pour la fabrication d'une table de dimensions particulières.

Le pdg Michel Deveault se souvient aussi d'un joueur de basketball de la NBA qui, en raison de sa grande taille, voulait une table de dimensions appropriées. «On s'est dit qu'il y avait peut-être un filon à exploiter», explique-t-il.

Il souligne que le mobilier de cuisine et de salle à manger se prête bien au sur-mesure. Ils se trouvent dans les pièces où les gens reçoivent leurs invités. Leur apparence revêt donc une grande importance pour les acheteurs, qui souhaitent se procurer des meubles les plus personnalisés possible. Or, les grandes usines chinoises n'excellent pas dans ce domaine, car elles préfèrent produire de grands volumes, et elles sont éloignées des utilisateurs.

Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Une reprise en W serait catastrophique pour l'immobilier, dit la SCHL

Une reprise en W après la pandémie pourrait entraîner un recul de près de 50% des prix des logements, dit la SCHL.

Janie C. Béïque remplace Gaétan Morin à la tête du Fonds de solidarité FTQ

Mis à jour à 17:01 | La Presse Canadienne

Pour la première fois de son histoire, le Fonds de solidarité FTQ, créé en 1983, sera dirigé par une femme.

Julie Payette démissionne

La gouverneure générale Julie Payette a remis sa démission.