À surveiller: Loblaw, Cominar et Gildan

Publié le 06/05/2021 à 09:39

À surveiller: Loblaw, Cominar et Gildan

Publié le 06/05/2021 à 09:39

Par Dominique Beauchamp

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Loblaw, Cominar et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Loblaw (L, 69,40$): un bon départ qui redonne espoir

Le fort premier trimestre, qui a vu le bénéfice croître de 30% à 0,90$ par action, confirme ce que soupçonnait déjà Chris Li de Desjardins Marché des capitaux. L’aperçu de croissance de 10 à 15% qu’a fourni Loblaw pour 2021 s'avère trop prudent.

«Les dirigeants admettent qu’ils jouent de prudence, mais ils ont choisi de ne pas mettre à jour leurs orientations jusqu’ici», explique l’analyste.

Chris Li augmente ses prévisions de bénéfices pour 2021 de 4,58 à 5,05$, ce qui fait passer la croissance annuelle à 24%. Ses prévisions de bénéfices pour 2022 passent de 5,07 à 5,50$.

L’analyste juge que Loblaw pourrait dépasser ces prévisions étant donné la réduction des coûts associés à la COVID-19, l’effet du rachat d’actions et le redressement de la rentabilité de la division financière, sans compter l’amélioration potentielle de la contribution des épiceries et des pharmacies. 

L’épicerie en ligne continue de croître même si le choc de la pandémie se dissipe. Le potentiel à long terme repose sur l’amélioration de la rentabilité de ce service grâce aux gains d’efficacité et à l’ajout d’articles plus rentables, tels que les vêtements Joe Fresh et les aliments périssables, explique-t-il.

Chris Li s’attend à ce que le déficit de la vente en ligne diminue par rapport à celui de 100 millions de dollars, ou 0,20$ par action essuyé en 2020.

«Loblaw est bien positionnée pour la réouverture de l’économie. Les ventes comparables n’auront plus à se comparer au pic de la pandémie à partir du deuxième trimestre», ajoute-t-il.

L’analyste attribue la réaction modeste du titre de Loblaw en Bourse à la hausse de 30% du bénéfice du premier trimestre au fait que les investisseurs avaient anticipé l’amélioration des résultats et des perspectives.

Les investisseurs attendent désormais de voir l’exécution se manifester de façon plus constante conférant ainsi au titre un potentiel d’appréciation additionnelle, dit-il.

Le titre s'est apprécié de 14% depuis le début de l'année.

Chris Li augmente son cours cible de 75 à 77$, soit 14 fois le nouveau bénéfice prévu de 5,50$ par action en 2022. Il recommande à ses clients de conserver le titre.

 

Cominar (CUF.UN, 9,78$): encore silence radio au sujet du plan stratégique

Sur le même sujet

À surveiller: Air Canada, Lightspeed et Gildan

12/03/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Air Canada, Lightspeed et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller : Gildan, Couche-Tard et Uni-Sélect

23/11/2020 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Gildan, Couche-Tard et Uni-sélect? Voici quelques recommandations d’analystes.

OPINION Titres en action: Apple, Facebook, Twitter, Alphabet, Molson...
Mis à jour le 29/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Maple Leaf, Husky Energy, Gildan, Panasonic...
Mis à jour le 30/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne
À surveiller: Gildan, Kinaxis et OpSens

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.