Titres en action: Cascades, Aston Martin, Nintendo, Air France

Publié le 06/05/2021 à 07:47, mis à jour le 06/05/2021 à 07:47

Titres en action: Cascades, Aston Martin, Nintendo, Air France

Publié le 06/05/2021 à 07:47, mis à jour le 06/05/2021 à 07:47

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le géant québécois du papier Cascades (CAS, 14,70 $) a essuyé au premier trimestre de l’exercice en cours des reculs de ses bénéfices par rapport au trimestre correspondant de 2020. En un an, le bénéfice d’exploitation a chuté de 40 %, de 87 millions $ à 52 millions $; par action, le bénéfice net a reculé de 0,24 $ à 0,22 $. Le bénéfice d’exploitation ajusté a baissé de 25 %, de 87 millions $ à 65 millions $. Par action, le bénéfice net ajusté est passé en un an de 0,42 $ à 0,29 $. Le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, explique que la baisse séquentielle des résultats s’explique principalement par l’importante contraction de la demande pour les papiers tissu destinés au commerce de détail. Ce secteur a accumulé des inventaires élevés en 2020. Il y a aussi eu déclin de la demande plus faible pour les produits destinés aux marchés hors foyer. Les ventes ont atteint 1,182 milliard $ au premier trimestre de 2020, 7 % de moins qu’à la même période de l’exercice précédent.

 

Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin Lagonda (AML, 1 9101,50 £) a divisé sa perte par plus de deux au premier trimestre sur un an à 42,2 millions de livres, grâce à un chiffre d'affaires plus que doublé sur la période. Les recettes, qui ont bondi de 153% à 224,4 millions de livres, ont bénéficié de ventes de gros accélérées et d'une meilleure dynamique de prix grâce à une réduction de stocks, d'après un communiqué jeudi. «Je suis satisfait de notre performance des trois premiers mois de l'année, avec des résultats conformes à nos attentes, une bonne croissance et des progrès sur le chemin d'une rentabilité et de la génération de liquidités améliorées», a commenté le directeur général Tobias Moers. Le groupe britannique maintient ses objectifs à horizon 2024/2025 de ventes de 2 milliards de livres par an et d'un bénéfice d'exploitation de 500 millions de livres.

 

Nintendo (7974.T, 61 610 yens) a signé des résultats record sur son exercice 2020-2021 clos au 31 mars, tirés par l'engouement mondial pour les jeux vidéo en ces temps de pandémie, mais le groupe japonais ne s'attend pas à rééditer de tels exploits en 2021-2022. La firme de Kyoto a enregistré un bénéfice net de 480,4 milliards de yens (5,38 milliards de dollars) sur son exercice annuel écoulé, un bond de 85,7% sur un an et un record historique pour l'entreprise, reléguant loin derrière son précédent record qui datait de 2008-2009, à l’époque de ses anciennes consoles Wii et DS. Son bénéfice opérationnel sur l'exercice écoulé s'est élevé à 640,6 milliards de yens (+81,8%) et son chiffre d'affaires annuel a totalisé 1 758,9 milliards de yens, soit 19,73 milliards de dollars (+34,4% sur un an), selon un communiqué. Ces résultats sont tous largement supérieurs aux dernières prévisions du groupe, qui tablait notamment sur un bénéfice net annuel de 400 milliards de yens et des ventes à 1 600 milliards de yens. Mais Nintendo ne s'attend pas à pouvoir faire aussi bien en 2021-2022: elle a dit jeudi prévoir un bénéfice net annuel de 340 milliards de yens (3,82 milliards de dollars), ce qui reviendrait à une chute de 29,2% sur un an.

 

Toujours accablé par la pandémie, le groupe aérien Air France-KLM (AF, 4,45 €) a annoncé jeudi avoir subi une nouvelle lourde perte de 1,5 milliard d'euros au premier trimestre, et compte sur l'été pour commencer à remonter la pente. Les restrictions persistantes aux déplacements ont eu pour conséquence une chute de 73,4% du nombre de passagers et de 57% du chiffre d'affaires, à 2,2 milliards d'euros, par rapport au premier trimestre 2020, a précisé le groupe franco-néerlandais dans un communiqué. Le second trimestre, jusqu'ici, «ne montre pas d'amélioration notable» de l'activité, a déclaré le directeur financier, Frédéric Gagey, lors d'une conférence de presse téléphonique, espérant un «redémarrage» au cours de l'été. Aux abois et très endetté, Air France-KLM a été recapitalisé le mois dernier avec l'aide de l'État français, qui a doublé sa participation de 14,3% à 28,6%.

 

Sur le même sujet

Titres en action: Air Canada, Credit Suisse, Air France

Mis à jour le 13/04/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Transat AT, LG, Air France

Mis à jour le 05/04/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

10 choses à savoir vendredi

Il y a 46 minutes | Philippe Lemelin

Didi sous enquête en Chine, une erreur embarrassante pour Uber et une dactylo en Lego.

Bourse: le temps de miser sur l'industrie du tourisme?

Il y a 46 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Le temps est-il venu d'acheter des titres de l'industrie du tourisme pour profiter de la reprise?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 21 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les marchés consolident leurs gains, digérant encore les annonces de la Fed de l'avant-veille.