À surveiller: Loblaw, Cominar et Gildan

Publié le 06/05/2021 à 09:39

À surveiller: Loblaw, Cominar et Gildan

Publié le 06/05/2021 à 09:39

Par Dominique Beauchamp

Cominar (CUF.UN, 9,68$): encore silence radio au sujet du plan stratégique

Le premier trimestre du Fonds de placement immobilier Cominar dépasse le consensus, mais rate la cible de Mario Sario, de Banque Scotia.

Sans les nombreux éléments inhabituels, les fonds provenant de l’exploitation ont reculé de 10% à 0,243$ par part. L’analyste avait prévu 0,275$.

Le bénéfice d’exploitation net du portefeuille comparable recule de 7,2%, si on exclut le règlement d’une réclamation de 2,7 millions de dollars de la part de Sears Canada ainsi que le renversement partiel de 3,9 M$ pour pertes sur crédit attendues.

Cominar affiche tout de même certains progrès. Ainsi, le loyer moyen des baux échéant en 2021 a augmenté de 8,4% grâce à la hausse de 18,3% de ceux des immeubles industriels. Même le secteur du commerce de détail a vu une légère amélioration de 0,1%.

Le taux de rétention des locataires s’est amélioré de 41,9 à 51,4 % depuis un an, mais il a chuté de 25% par rapport au quatrième trimestre de 2020, note l’analyste.

Le taux d’occupation physique des immeubles à bureaux a aussi baissé de 2,7% à 90,7% entre le quatrième et le premier trimestre, signale aussi l’analyste.

La perception des loyers est restée stable 94,7% au premier trimestre, mais Mario Sario estime que les pertes de crédit ajustées représentent 3,6% des revenus au lieu de la proportion officielle de 1,4%.

Le fonds a aussi repoussé l’échéance de deux facilités de crédit jusqu’en avril 2023 grâce à l’appui unanime de sept banques canadiennes.

Malgré des honoraires de consultation de 1,4 million de dollars «Cominar n’a fourni aucune mise à jour au sujet de son examen stratégique», déplore l’analyste.

Au début de mars, le fonds avait laissé entendre que les conclusions seraient dévoilées au cours des prochains mois. Seulement deux mois se sont écoulés, mais le dénouement de cette analyse est un catalyseur boursier important pour la société, explique-t-il.

En attendant d’en apprendre plus au sujet des perspectives et de plans, Mario Sario reste neutre envers le titre. Son cours cible de 10,50$ est porteur d'un gain potentiel de 7%.

 

Gildan (GIL, 35,14$US): une reprise plus tôt que prévu

Sur le même sujet

À surveiller: Couche-Tard, Gildan et BlackBerry

21/06/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Gildan et BlackBerry? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Air Canada, Lightspeed et Gildan

12/03/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Air Canada, Lightspeed et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.

OPINION À surveiller : Gildan, Couche-Tard et Uni-Sélect
23/11/2020 | Catherine Charron et Stéphane Rolland
Titres en action: Apple, Facebook, Twitter, Alphabet, Molson...
Mis à jour le 29/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Maple Leaf, Husky Energy, Gildan, Panasonic...
Mis à jour le 30/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.