Jacques Blouin : construire des ponts grâce à la relève

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Juin 2018

Jacques Blouin : construire des ponts grâce à la relève

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Juin 2018

Jacques ­Blouin a formé toute une génération de jeunes ingénieurs.

CATÉGORIE MENTOR DE L'ANNÉE. EX-ÆQUO - Reconnu comme une des sommités en la matière au Québec, Jacques Blouin a formé toute une génération de jeunes ingénieurs à l'art de concevoir des ponts. En effet, l'ingénieur a fait le plein de relève lorsqu'il a fondé le département de ponts et structures de génie civil au bureau de Québec de WSP (autrefois Genivar) en 2002.

Vers la fin des années 1990, le ministère des Transports du Québec a augmenté son volume de commandes, ouvrant la porte aux firmes privées. « J'ai donc monté une équipe à partir de jeunes ingénieurs que j'ai engagé au fil des années. Je dirais qu'une majorité de nos recrues était constituée de nouveaux diplômés parce que les professionnels d'expérience dans le domaine, en dehors du Ministère, étaient peu nombreux. »

Si recruter des jeunes sans expérience est plus complexe, cela offre aussi des avantages, estime-t-il. « À long terme, ces ingénieurs sont formés sur mesure, selon nos exigences. » Un boulot tout de même imposant, puisque les ressources capables d'accompagner ces employés se faisaient rares. « Il faut cependant faire confiance. Plusieurs progressent très vite et deviennent autonomes rapidement », ajoute l'ingénieur en génie civil. Au tournant de la soixantaine, M. Blouin a également décidé de laisser son poste de gestionnaire pour travailler plutôt en conception et, du coup, préparer la relève de la direction du département.

Même s'il a travaillé sur des projets internationaux, notamment au Vietnam et en Malaisie, ou même s'il a agi à titre de chargé de discipline pour la reconstruction de l'échangeur Turcot, à Montréal, M. Blouin est toujours ouvert aux idées des autres, jeunes ou pas.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «GRANDS PRIX DU GÉNIE-CONSEILS QUÉBÉCOIS 2018»

À la une

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!