Circulation collective en accéléré

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Juin 2018

Circulation collective en accéléré

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Juin 2018

Les voies réservées ont été installées en plein centre du boulevard.

CATÉGORIE INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT - En 2017, un des premiers systèmes rapides par bus (SRB) au Québec a été mis en fonction sur le boulevard Le Corbusier, à Laval. En collaboration avec la Ville de Laval et la Société de transport de Laval (STL), la firme de génie-conseil WSP a travaillé sur la conception de nombreuses mesures qui permettent d'améliorer la fluidité des transports en commun sur cette artère très fréquentée.

Chaque semaine, plus de 54 000 clients de la STL parcourent cet important boulevard commercial, emprunté par 14 trajets d'autobus. Pour y améliorer la circulation, plusieurs mesures ont été implantées, comme l'installation de feux de circulation intelligents capables de détecter la présence de bus. Grâce à ce système de communication intelligent, le feu reste vert plus longtemps pour laisser passer les véhicules qui en font la demande.

De plus, les voies réservées ont été installées en plein centre du boulevard. Ainsi, le transport en commun circule en site propre, ce qui lui évite d'être pris dans le trafic et freiné par les véhicules qui veulent effectuer un virage à droite. La firme WSP a aussi travaillé sur une configuration permettant tant aux passagers de l'autobus qu'aux piétons, aux cyclistes ou aux automobilistes de circuler en toute sécurité.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «GRANDS PRIX DU GÉNIE-CONSEILS QUÉBÉCOIS 2018»

À la une

Il faut faire la lumière sur Lithium Amérique du Nord

19/06/2021 | François Normand

ANALYSE. Les entreprises doivent pouvoir investir dans environnement d'affaires transparent et prévisible.

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.