Plan Nord: 80 milliards $ sur 25 ans

Publié le 09/05/2011 à 14:21, mis à jour le 16/03/2012 à 16:26

Plan Nord: 80 milliards $ sur 25 ans

Publié le 09/05/2011 à 14:21, mis à jour le 16/03/2012 à 16:26

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

L'avenir du Québec, tel que vu par Jean Charest, passera par le développement du nord avec un mégaprojet de 80 milliards $ s'étalant au cours des 25 prochaines années.

Attendu depuis des années, le Plan Nord du premier ministre a finalement été rendu public lundi, à Lévis.

Pour mener à bien son vaste projet intitulé "Faire le nord ensemble" et présenté comme le chantier d'une génération, Québec crée la Société du Plan Nord et lui confie 2,1 milliards $ à investir dans le nord d'ici 2016. La moitié de cette somme servira à l'aménagement d'infrastructures: routes d'accès aux sites miniers, mise à niveau d'aéroports, réalisation d'une étude sur la faisabilité de la construction d'un port en eau profonde à Kuujjuarapik, sur les rives de la Baie d'Hudson.

Planifié pour 25 ans, le Plan Nord sera décliné à travers cinq plans quinquennaux, qui devraient entraîner, au total, des investissements de l'ordre de 80 milliards $ au nord du 49e parallèle.

Le projet devrait permettre de créer ou consolider 20 000 emplois par an et générer 14 milliards $ de retombées dans les coffres de l'État. Les redevances et rentrées fiscales ainsi réalisées devront aller en priorité au remboursement de la dette.

Le territoire, immense, couvre 1,2 million de kilomètres carrés et correspond aux deux tiers du Québec, incluant le Nunavik, la Baie James, le nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et la Basse-Côte-Nord.

Dans une perspective de développement durable, la moitié du territoire sera soustraite à toute exploitation industrielle et 100 millions d'arbres seront plantés pour assurer le reboisement du Québec.

Sur le plan énergétique, on prévoit l'ajout de 3000 MW d'hydroélectricité, 300 d'énergie éolienne et 200 MW provenant d'autres sources.

Mais le Plan Nord est en fait d'abord centré sur le développement minier. On prévoit que le Québec accueillera 11 nouveaux projets (fer, nickel, cuivre, or, diamant) de firmes internationales, représentant 8,2 milliards $ d'investissements privés qui pourraient être lancés au cours des prochaines années, entraînant la création de 11 000 emplois durant la phase de construction.

Pour les autochtones, on compte aussi construire 500 nouvelles unités d'habitation d'ici cinq ans.

Par ailleurs, Québec veut faire du nord une destination de tourisme durable de classe mondiale d'ici 10 ans.

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street plonge après la Fed

Mis à jour il y a 42 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le recul des indices américains s'est accéléré après la réunion de la Fed.

Titres en action: Goodfood, Canadien Pacifique, CGI, Microsoft...

Mis à jour il y a 46 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Achat local: le PQ veut que François Legault imite Joe Biden

Il y a 52 minutes | La Presse Canadienne

Le PQ met au défi le gouvernement Legault d’agir comme Joe Biden et d’adopter une politique d'achat local.