Plan Nord: les Premières Nations boycottent l'annonce

Publié le 09/05/2011 à 10:45, mis à jour le 16/03/2012 à 16:26

Plan Nord: les Premières Nations boycottent l'annonce

Publié le 09/05/2011 à 10:45, mis à jour le 16/03/2012 à 16:26

Par Martin Jolicoeur

««On ne consulte pas les Premières Nations comme on consulte une chambre de commerce», dit Ghislain Picard. Photo Frederic Bergeron

Le «Plan Nord» n’a pas encore été dévoilé, que déjà le Chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain Picard, annonce le boycott de son annonce.

Dans un communiqué de presse, M. Picard annonce qu’en guise de protestation, il ne participera pas au dévoilement du « Plan Nord », prévu aujourd'hui à 14 heures à Lévis.

« Je refuse de participer à un processus qui ne répond pas encore adéquatement aux attentes de toutes les Premières Nations concernées », explique-t-il.

M. Picard déplore ce qu’il qualifie «d'absence de consultation véritable avec certaines Premières Nations» concernées, apparemment laissées de côté dans ce processus.

Plus: Le Plan Nord met la table pour la bataille des infrastructures

« Comment le gouvernement peut-il lancer le Plan Nord sans avoir tenté d'obtenir le consentement de toutes les Premières Nations concernées? Le processus est incomplet et très décevant », affirme-t-il, soutenu entre autres par les cinq communautés formant l'Alliance stratégique Innue. L'Alliance représentent quelque 9 500 Innus, soit environ 70 % de la population globale des communautés innues au Québec

« Le gouvernement ne nous a pas consultés, alors qu'il en a l'obligation. On ne lui signera certainement pas un chèque en blanc pour exploiter nos territoires », déclare Raphaël Picard, chef de la communauté innue, Pessamit.

Déclaration de l'ONU

L'APNQL soutient qu'en vertu de la Constitution canadienne et des jugements de la Cour suprême du Canada, le gouvernement du Québec a l'obligation de consulter et d'accommoder toutes les Premières Nations concernées par le Plan Nord. Il doit aussi respecter les obligations prévues par la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones, à laquelle le Canada a récemment adhéré.

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street plonge après la Fed

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le recul des indices américains s'est accéléré après la réunion de la Fed.

Titres en action: Goodfood, Canadien Pacifique, CGI, Microsoft...

Mis à jour à 17:17 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Achat local: le PQ veut que François Legault imite Joe Biden

Le PQ met au défi le gouvernement Legault d’agir comme Joe Biden et d’adopter une politique d'achat local.