Les huit meilleures pratiques à suivre

Offert par Les Affaires


Édition du 01 Novembre 2014

Les huit meilleures pratiques à suivre

Offert par Les Affaires


Édition du 01 Novembre 2014

Par Dominique Beauchamp

Les FNB apportent la simplicité à prix modique aux investisseurs. Encore faut-il s'assurer de bien les utiliser pour pleinement profiter de leurs avantages. Voici les meilleures pratiques à adopter afin que les FNB vous aident à atteindre vos objectifs de placement.

1. Ne jugez pas un FNB par son étiquette

Il ne faut pas se fier à l'appellation de chaque FNB pour faire ses choix, dit Constantine Kostarakis, président de Summum Investment Management.

«L'investisseur se doit d'aller voir comment le FNB qui l'intéresse est construit et ce qu'il contient. Il peut ainsi voir s'il correspond vraiment au placement recherché et s'il sert bien sa stratégie», explique le gestionnaire de portefeuille.

Un FNB d'actions canadiennes peut contenir plus d'actions américaines que souhaité, par exemple.

De plus en plus de FNB ne calquent pas les indices et ne procureront donc pas la performance du marché que les investisseurs recherchent avec ces produits.

Un FNB «à faible volatilité», même s'il est rassurant à première vue, peut par exemple entrer en conflit avec la répartition existante du portefeuille, en déséquilibrant la part qu'occupe chaque catégorie d'actifs.

Ainsi, les investisseurs présument toujours que les FNB sont très diversifiés. Là encore, il faut faire ses devoirs, dit M. Kostarakis.

Même dans la catégorie populaire des FNB de dividendes, ces produits n'offrent peut-être pas la diversité recherchée. Ainsi, un peu plus de la moitié de l'iShares Canadian Select Dividend Index ETF (Tor., XDV) est constitué de titres du secteur financier, tandis que l'iShares S&P/TSX Canadian Dividend Aristocrats Index ETF (Tor., CDZ) est mieux réparti.

Kim Inglis, conseillère chez Canaccord Genuity Wealth Management, cite en exemple l'iShares S&P/TSX Capped Energy Index ETF (Tor., XEG), qui est dominé par Suncor et Canadian Natural Resources. Le FINB BMO équipondéré S&P/TSX pétrole et gaz (Tor., ZEO), en revanche, donne un poids égal à chacun de ses titres et est plus équilibré, dit-elle.

Cliquez ici pour consulter le dossier FNB: Comment bâtir un portefeuille solide

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.

2018: une autre année difficile pour les fonds actifs

10/05/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Les fonds actifs sous-performent. L'histoire se répète.

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour à 15:32 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.