Récession : les femmes ont géré plus serré

Publié le 15/10/2011 à 00:00, mis à jour le 09/05/2012 à 16:18

Récession : les femmes ont géré plus serré

Publié le 15/10/2011 à 00:00, mis à jour le 09/05/2012 à 16:18

Comment les PME ont-elles traversé la dernière récession ? C'est à cette question qu'a tenté de répondre la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) en sondant 6 141 de ses membres en octobre et en novembre 2010. Les résultats, publiés en septembre, intéresseront certainement les dirigeants - et dirigeantes - de PME. En voici les points saillants.

Les femmes ont fait plus de sacrifices

Les femmes propriétaires de PME ont fait plus de sacrifices que les hommes : en effet, 71 % d'entre elles ont augmenté leurs heures de travail, par rapport à 59 % des hommes. Les femmes ont également été plus nombreuses (52 %) que les hommes (41 %) à réduire leur salaire et plus nombreuses (47 %) que les hommes (38 %) à s'endetter davantage.

Réduction du salaire du dirigeant

Les quatre mesures les plus populaires pour traverser la crise ont été :

le prolongement des heures de travail : 62 % des dirigeant ;

la réduction du salaire : 43 % ;

l'endettement supplémentaire : 40 % ;

l'annulation de congés : 37 %.

Au Québec, on prend ça cool !

Seulement 44 % des dirigeants de PME du Québec ont prolongé leurs heures de travail pendant la récession, comparativement à 62 % dans l'ensemble du Canada. De plus, seulement 29 % des Québécois ont réduit leur salaire (43 % au Canada) et 25 % ont annulé leurs congés (37 % au Canada).

Gel des salaires

Environ une PME sur quatre a gelé les salaires de ses employés pendant la récession, au Québec (27 %) comme au Canada (26 %).

Les PME québécoises se replient sur elles-mêmes

C'est au Québec qu'on retrouve la plus forte proportion de dirigeants de PME qui ont réagi à la crise en recrutant de nouveaux clients sur le marché local, soit 59 %. Dans l'ensemble du Canada, cette proportion est de 50 %.

Les changements les plus populaires

Les mesures les plus populaires du Canada durant la récession ont été :

le prolongement des heures de travail : 62 % ;

le recrutement de clients sur le marché local : 50 % ;

le lancement de produits et services : 46 % ;

la réduction du salaire du dirigeant : 43 % ;

la réduction de l'effectif : 42 %.

Les principales mesures en réaction à la crise

nouveaux produits ou services : 46 % ;

intensification de la publicité et de la promotion : 35 % ;

baisse des prix : 35 % ;

renforcement de la présence en ligne : 32 %.

Le maintien ou l'augmentation de la performance de l'entreprise

Ce qui a le plus contribué à maintenir ou à renforcer la performance de l'entreprise :

le gel des primes de l'assurance-emploi : 68% ;

la baisse du taux d'imposition fédéral des petites entreprises : 64 % ;

l'allègement de la réglementation : 63 %.

À la une

Crise bancaire: peu de risque de revivre 2007-2008

25/03/2023 | François Normand

ANALYSE. Le système bancaire est plus résilient et les banques n’ont pas les mêmes problèmes qu’il y a 15 ans.

Bourse: Wall Street termine en hausse, calmée par l'absence de nouvel accident bancaire

Mis à jour le 24/03/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers nord-américains clôturent la séance de vendredi en hausse

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 24/03/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.