Prêcher par l'exemple

Publié le 16/02/2013 à 00:00

Prêcher par l'exemple

Publié le 16/02/2013 à 00:00

Par Pierre Théroux

Johanne Gélinas, présidente du conseil d'administration de Recyc-Québec

GAGNANT CATÉGORIE SOCIÉTÉ D'ÉTAT


Les efforts consacrés ces dernières années à la réduction et la récupération des matières résiduelles au Québec portent leurs fruits. En 2011, 5,9 millions de tonnes de matières résiduelles ont été éliminées au Québec, une baisse de 13 % depuis 2008.


«On s'en va dans la bonne direction, mais il y a du chemin à faire», dit Johanne Gélinas, présidente du conseil d'administration de Recyc-Québec.


La réduction des déchets est le cheval de bataille de cet organisme créé par le gouvernement du Québec il y a plus de 20 ans. «La responsabilité sociale, c'est l'essence même de notre mission», souligne Mme Gélinas.


Recyc-Québec prêche par l'exemple. L'organisme, qui compte 75 employés, a adopté une série d'actions visant à réduire l'impact de ses activités sur l'environnement. Par exemple, le tri à la source de matières résiduelles, le réemploi ou le recyclage d'ordinateurs et de cellulaires, ou encore, l'acquisition d'équipements électroniques écoénergétiques.


L'organisme a déménagé ses bureaux de Montréal dans un bâtiment certifié LEED Argent au Complexe des sciences Pierre-Dansereau de l'UQAM, qui est relié à la station de métro Place-des-Arts.


Valeurs d'exemple


Le conseil d'administration a entériné une nouvelle politique sur les conditions d'attribution et la gestion des contrats qui prévoit un processus d'appel d'offres conforme aux meilleures pratiques en matière d'approvisionnement.


Le rôle même de Recyc-Québec oblige tout administrateur à défendre les valeurs de l'organisme. L'actuelle présidente du conseil en est l'exemple : Mme Gélinas est associée, développement durable et changements climatiques, chez Raymond Chabot Grant Thornton. Elle a été commissaire à l'environnement au BAPE (1990-1999) et commissaire à l'environnement et au développement durable au bureau de la vérificatrice générale du Canada (2000-2007).


L'organisme souhaite voir plus d'entreprises emboîter le pas. «Nous voulons montrer aux organisations qu'il est rentable économiquement de gérer de façon responsable leurs matières résiduelles», disait Ginette Bureau, pdg de Recyc-Québec, lors du lancement d'une tournée des régions du Québec l'automne dernier afin de sensibiliser les entreprises aux enjeux de la gestion des matières résiduelles.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.