Innover avec les rebuts des autres

Publié le 27/10/2012 à 00:00, mis à jour le 25/10/2012 à 15:32

Innover avec les rebuts des autres

Publié le 27/10/2012 à 00:00, mis à jour le 25/10/2012 à 15:32

MONTRÉAL-EST DONNE L'EXEMPLE

Montréal-Est, le pôle pétrochimique du Québec, deviendra-t-il un des chefs de file environnementaux de la province ? «Les entreprises sont de plus en plus conscientes de leur impact environnemental. Elles ne prennent plus seulement en compte la rentabilité économique de leur activité, mais aussi ses conséquences sur l'écologie et son acceptabilité sociale», dit Dimitri Tsingakis, directeur de l'Association industrielle de l'est de Montréal.

C'est ainsi qu'au début des années 2000, la seule filière du polyester du Canada s'est mise en place à Montréal-Est. Cela a permis aux entreprises de ce secteur de partager certains services : gestion collective des déchets, réutilisation des eaux pluviales, transport, distribution du courrier, etc. L'initiative a permis de raccourcir des distances pour l'approvisionnement et la distribution des produits finis et donc de réduire les coûts. Ainsi, la seule raffinerie toujours existante dans le parc industriel - Suncor - vend son xylène à Chimie ParaChem, qui le transforme en paraxylène qu'il vend à Cepsa. Celle-ci le transforme en acide téréphtalique purifié qu'elle vend à Selenis, qui s'en sert pour fabriquer du polyester. La boucle est bouclée !

Mais Montréal-Est va plus loin. «On recherche des synergies afin d'attirer des entreprises dont l'activité est complémentaire à celles qui sont déjà implantées dans le parc industriel», explique Dimitri Tsingakis.

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

29/05/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.