Desjardins vise à encourager la relève

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

Desjardins vise à encourager la relève

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

slide-image

Une marche au jardin, 2013, de Dan Brault.

Une des 2500 œuvres de la Collection Desjardins. Il s’agit d’une acrylique et huile sur toile.

Une marche au jardin, 2013, de Dan Brault.
slide-image

Jean-Sébastien Denis, Machination (suite 2) 11-01, 2011

Technique mixte sur toile (122 x 183 cm)

Jean-Sébastien Denis, Machination (suite 2) 11-01, 2011
slide-image

Betty Goodwin, Two Vests, 1972

Eau-forte, E.A (75 x 95 cm)

Betty Goodwin, Two Vests, 1972
slide-image

Chih-Chien Wang, Shaore Lies on Futon (2011)

Impression jet d’encre  (101 x 127 cm)

Chih-Chien Wang, Shaore Lies on Futon (2011)
slide-image

Hugo Bergeron, Horizon 3, 2011

Huile sur toile (152 x 183 cm)

Hugo Bergeron, Horizon 3, 2011
slide-image

Pierre Blanchette, Canal Street, peinture no 412, 1995

Acrylique sur toile (137 x 137 cm)

Pierre Blanchette, Canal Street, peinture no 412, 1995
Par Dominique Froment
Les acquisitions se font principalement dans les galeries pour stimuler le marché primaire mais, à l'occasion, des oeuvres peuvent être acquises directement des artistes, lors d'encans de charité, auprès de courtiers en art et de collectionneurs. Les prix sont fixés par les galeristes, mais Desjardins peut aussi faire appel à un évaluateur professionnel pour s'assurer de la valeur d'une oeuvre.

Au-delà des revenus que procure aux artistes la vente d'une oeuvre, faire partie d'une collection d'entreprise est bien perçu dans le milieu des arts visuels et auprès des autres collectionneurs. «C'est bon, pour un artiste, dans son CV», souligne Mme Bissonnette.

Créer un milieu de travail stimulant

La Collection Desjardins d'oeuvres d'art a débuté en 1978, lors de la construction du siège social de Lévis. «Le but premier était de créer un milieu de travail stimulant pour nos employés», dit la conservatrice.

Au début, on a confié à un comité d'employés le mandat de faire des acquisitions pour l'aménagement des nouveaux bureaux. Mais après deux ans, une conservatrice a été embauchée. «Toutes les collections d'entreprise sont nées à l'initiative d'un dirigeant ou d'un gestionnaire passionné d'art», souligne Mme Bissonnette.

La Collection Desjardins est répartie dans son siège social de Lévis ainsi que dans ses bureaux de Québec, de Montréal, d'Ottawa et de Toronto. Quand il y a un réaménagement des espaces communs sur l'un de ces emplacements, c'est Mme Bissonnette qui choisit les oeuvres à accrocher.

Critères de sélection de Desjardins

- La reconnaissance publique de l'artiste, sa démarche, son CV ;

- L'importance de l'artiste pour consolider les acquis de la collection ;

- L'importance de l'oeuvre dans la production de l'artiste ;

- La pertinence de l'oeuvre pour une collection d'entreprise et sa mise en valeur en milieu de travail ;

- Les qualités esthétiques de l'oeuvre ;

- Les qualités matérielles permettant d'exposer, de conserver et d'entreposer adéquatement l'objet.

Cliquez ici pour consulter le dossier «Comment investir dans l'art»

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Vers le vert, au-delà du marketing

BLOGUE INVITÉ. Le développement durable, au-delà de l’image et des volontés du marketing, c’est un défi de taille.

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

Il y a 53 minutes | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.

Moderna investit pour augmenter sa production de vaccins contre la COVID-19

Il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

La société de biotechnologie Moderna, l’entreprise derrière l’un des deux vaccins ...