Les 300 c'est...

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

Les 300 c'est...

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

slide-image

Nombre d'emplois créés par secteur

Nombre d'emplois créés par secteur
slide-image

Évolution du nombre d'employés par région administrative

Évolution du nombre d'employés par région administrative
slide-image

Les plus fortes croissances sur un an

Les plus fortes croissances sur un an
slide-image

Elles ont doublé leur effectif depuis cinq ans

Elles ont doublé leur effectif depuis cinq ans
slide-image

8

Des 300 entreprises de notre classement, huit ont plus du quart de leurs employés à l'extérieur du Canada. Quelque 250 n'en ont aucun.

[Photo : Shutterstock]

8
slide-image

Elles ont quitté les 300


Chaque année, des entreprises disparaissent de notre classement... pour une très bonne raison ! Affichant une belle croissance, elles ont franchi le cap des 300 employés, un de nos critères de base. C'est le cas, dans cette édition, des Aliments Krispy Kernels (305 employés), du Groupe Artitalia (329), de Behaviour Interactif (325), des Centres dentaires Lapointe (380), du Groupe Gaudreault (335), de Lepage Millwork (325), des Meubles Foliot (330), de Milgram et cie (340), d'Oceanwide (392), de Rotobec (309), de TBC Constructions (360) et de Groupe Paquette mécanique du bâtiment (335).

[Photo : Shutterstock]

Elles ont quitté les 300

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.