Les marchés américains plombés par les mises en chantier

Publié le 20/10/2009 à 16:09

Les marchés américains plombés par les mises en chantier

Publié le 20/10/2009 à 16:09

Par Denis Lalonde

Photo : Bloomberg

La Bourse de Toronto est demeurée au neutre alors que les marchés américains ont clôturé la journée en baisse après la publication de données décevantes sur les mises en chantier aux États-Unis en septembre.

PLUS: Coup dur pour l'immobilier aux États-Unis

PLUS: Blogue : le Dow Jones à 3100?

PLUS : Contexte favorable pour les Bourses

«Certains cas isolés du côté des ressources naturelles ont favorisé le S&P/TSX pendant que les grandes places boursières mondiales terminaient en baisse. L’anglo-australienne BHP Billiton a confessé avoir des problèmes de production dans certaines mines d’uranium, ce qui a fait bondir les titres de Cameco et d’Uranium One, notamment», note Stephen Gauthier, stratège et gestionnaire de portefeuilles principal chez Demers Valeurs mobilières.

Ce dernier constate également la légère progression du titre de Potash Corporation, à la suite d’une rumeur lancée lundi. Un analyste de Bank of America Merrill Lynch a alors révélé que Potash serait une acquisition de choix pour BHP Billiton.

«Il s’agit d’une rumeur récurrente. BHP négocie beaucoup avec la Chine et lui fournit entre autres du charbon et des métaux de base. L’analyste soutient que si BHP pouvait en plus fournir de la potasse au pays le plus populeux de la planète, ce serait positif pour son bénéfice net», dit-il.

M. Gauthier prévient toutefois que lorsque des rumeurs qui sortent de nulle part font grimper des titres, c’est un signe que les marchés boursiers s’essoufflent: «Les gestionnaires qui ont encore beaucoup de liquidités ont tendance à sous-performer le marché qui a été excessivement fort ces derniers mois. Ils sont à l’affût de n’importe quoi qui pourrait monter beaucoup et rapidement», dit-il.

Du côté américain, le Département du commerce américain a révélé que les mises en chantier n’ont progressé que de 0,5% en septembre, un chiffre moindre qu’attendu, qui fait mal aux Bourses américaines. La statistique a relégué dans l’ombre les bons résultats financiers d’Apple dévoilés après la fermeture des marchés lundi.

À New York, le Dow Jones a reculé de 50 points (0,5%) à 10 041, le S&P/500 a perdu 6 points (0,62%) à 1 091 et le Nasdaq a régressé de 12 points (0,59%) à 2 163. Le dollar canadien a également souffert aujourd’hui, reculant de 1,87 cent à 95,28 cents américains.

«L’annonce de la Banque du Canada de garder son taux directeur inchangé n’était pas vraiment un nouvelle ce matin. L’institution a également révélé qu’elle ne souhaitait pas voir le huard s’apprécier… Mais il ne s’agit pas là non plus d’une grande nouveauté. Le plongeon est donc fort probablement attribuable à des prises de profits, car le dollar canadien s’était apprécié de 7% au cours des 10 séances précédentes», analyse Stephen Gauthier.

À Toronto, le S&P/TSX est demeuré stable à 11 538.

Le prix du baril de pétrole brut a reculé de 52 cents à 79,09 dollar américains au New York Mercantile Exchange (Nymex), alors que celui de l’once d’or a grimpé de 50 cents à 1 059 dollars américains.

Avec Jean-François Cloutier

À suivre dans cette section

Titres en action: Nissan, MTU
Mis à jour il y a 37 minutes | AFP

image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Un projet pilote de vente de cannabis pour Couche-Tard en Alberta

Le détaillant Fire & Flower ouvrira deux succursales près de celles de Circle K à Calgary et à Grande Prairie.

À surveiller : Goodfood, PayPal et Propriétés de Choix

Que faire avec les titres de Goodfood, PayPal et Propriétés de Choix? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: Wall Street hausse au retour d'un long congé

Mis à jour il y a 18 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le marché immobilier demeure impassible face à la hausse des cas de coronavirus aux États-Unis.