Les Bourses européennes reculent face aux tensions pétrolières

Publié le 16/09/2019 à 13:24

Les Bourses européennes reculent face aux tensions pétrolières

Publié le 16/09/2019 à 13:24

Par AFP
Un graphique dont la courbe descent

Les investisseurs ont «forcément été pris un petit peu de court sur le retour du risque géopolitique», dit une analyste. (Photo: 123RF)

Les marchés européens ont débuté la semaine sur une note négative, les investisseurs se montrant frileux après une attaque contre des installations pétrolières saoudiennes ayant engendré de nouvelles tensions diplomatiques.

Les investisseurs ont « forcément été pris un petit peu de court sur le retour du risque géopolitique qui vient s’ajouter, d’un côté aux mauvais chiffres macroéconomiques de nouveau en Chine, et de l’autre à une attente un peu anxieuse avant la Fed », a résumé auprès de l’AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque. « C’est un cocktail qui incite énormément à la prudence et il est assez légitime de voir aujourd’hui un marché qui peine un petit peu, même s’il n’y a là rien d’inquiétant. »

Le cours du pétrole s’est envolé lundi après une frappe de drones contre des installations pétrolières saoudiennes, qui a réduit soudainement l’approvisionnement du monde en or noir et entraîné un regain de tensions entre les États-Unis et l’Iran.

À Wall Street vers 13 h 20, le Dow Jones Industrial Average baissait de 0,51 % à 27 081 points, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,36 % à 8 147 points, et l’indice élargi S&P 500 de 0,35 % à 2 996 points.

L’Eurostoxx a perdu 0,89 % à 3 518.

Du côté des valeurs

Les valeurs pétrolières en hausse

La hausse des prix du pétrole a profité mécaniquement aux valeurs pétrolières et parapétrolières. 

Poids lourd de la cote parisienne, Total est monté de 2,50 % à 47,82 euros. TechnipFMC a gagné 4,57 % à 23,79 euros, Vallourec 3,28 % à 2,83 euros et GTT 2,53 % à 87,20 euros. Maurel & Prom a bondi pour sa part de 7,50 % à 3,16 euros et Bourbon de 16,61 % à 3,44 euros. 

À Londres, BP a pris 4,00 % à 524,60 pence et Royal Dutch Shell (action « B ») 1,89 % à 2 322,50 pence. 

Le secteur aérien trébuche

À l’inverse, le secteur aérien a reculé, dans le sillage de la brusque hausse des cours de l’or noir. À Paris, Air France-KLM a perdu 3,21 % à 9,17 euros et Airbus 3,39 % à 121,24 euros. À Francfort, Lufthansa a lâché 2,84 % à 14,52 euros.

Dia pénalisée par une lourde perte

La chaîne espagnole de supermarchés Dia, rachetée en mai par le milliardaire russe Mikhaïl Fridman, a été sanctionnée (-3,30 % à 0,48 euro) après avoir annoncé une perte nette de 419 millions d’euros au premier semestre, suivant la fermeture de centaines de magasins.

Les indices en un coup d’œil

Paris — CAC 40 : -0,94 % à 5 602 points   

Francfort — Dax : -0,71 % à 12 380 points 

Londres — FTSE 100: -0,63 % à 7 321 points 

Milan — FTSE MIB : -0,96 % à 21 969 points 

Madrid — IBEX 35 : -0,94 % à 9 052 points  

Lisbonne — PSI 20 : +0,45 % à 5 071 points 

Bourse suisse - SMI: -0,78 % à 9 969 points 

Amsterdam — AEX : -0,58 % à 573 points 

Bruxelles — BEL 20 : -0,81 % à 3 730 points

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

La plupart des A220 de la compagnie Swiss remis en service

11:57 | AFP

« 17 avions de la série C/A220 ont déjà été inspectés (…) Les moteurs sont en parfait état ».

A220 de Swiss cloués au sol: des inspections sont recommandées

Swiss, Delta Air Lines, Air Baltic, Korean Air, EgyptAir et Air Tanzania ont reçu des A220.

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.