Bourse: séance très volatile

Publié le 29/09/2011 à 16:09, mis à jour le 29/09/2011 à 16:32

Bourse: séance très volatile

Publié le 29/09/2011 à 16:09, mis à jour le 29/09/2011 à 16:32

Par AFP

La Bourse de New York a achevé sans direction claire une séance très volatile jeudi, les investisseurs trouvant peu de réconfort dans l'actualité du jour en Europe: le Dow jones a gagné 1,30% mais le Nasdaq a perdu 0,43%.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 143,08 points à 11.153,98 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a abandonné 10,82 points à 2.480,76 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 est monté de 0,81% (9,34 points) à 1.160,40 points.

Après un démarrage en trombe, les indices de Wall Street ont battu en retraite, secteur technologique en tête. Le Dow Jones a passé la deuxième partie de séance à osciller autour du point d'équilibre.

"Il y a deux écoles de pensée: ceux qui pensent que chaque petit pas en Europe est une bonne nouvelle et ceux qui pensent que les petits pas en Europe ne sont pas suffisants", a résumé Gregori Volokhine, de Meeschaert Capital Markets.

Les députés allemands ont approuvé à une large majorité le renforcement du fonds de secours anti-crise de la zone euro, le FESF, qui permet déjà à l'Irlande et au Portugal de se financer et doit servir de base au second plan d'aide à la Grèce.

"Le marché est soulagé, mais il y a encore beaucoup à faire face à la crise de la dette en Europe", a estimé Michael James, de Wedbush Morgan Securities.

Les investisseurs ont été stimulés par des indicateurs encourageants aux Etats-Unis.

Les inscriptions au chômage y ont chuté la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis début avril, sous le seuil psychologique des 400.000 demandes hebdomadaires.

La croissance du deuxième trimestre a été révisée en hausse, à 1,3% en rythme annualisé.

Mais "ce n'est pas facile de reprendre du courage face aux incertitudes européennes. Si la situation s'aggrave en Europe, il est difficile d'imaginer que l'économie ne soit pas affectée" aux Etats-Unis, a relevé M. Volokhine.

Le marché obligataire s'est orienté en hausse en fin de journée. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,957% contre 2,002% mercredi soir et celui à 30 ans à 2,997% contre 3,092% la veille.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...