Wall Street efface ses gains

Publié le 29/09/2011 à 15:25

Wall Street efface ses gains

Publié le 29/09/2011 à 15:25

Par AFP

La Bourse de New York, plombée par le secteur technologique, effaçait jeudi après-midi les gains enregistrés plus tôt sur fond d'avancées en Europe et d'indicateurs positifs aux Etats-Unis: le Dow Jones revenait à l'équilibre (+0,02%) et le Nasdaq perdait 2,05%.

Vers 18H20 GMT, le Dow Jones Industrial Average grignotait 1,74 point à 11.012,64 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, cédait 50,98 points à 2.440,60 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 reculait de 0,55% (6,38 points) à 1.144,68 points.

Le secteur technologique menait la retraite du marché, en raison du plongeon de plusieurs valeurs du secteur, notamment AMD (-16,29% à 5,15 dollars). Le fabricant de microprocesseurs a abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires et de marge brute pour le troisième trimestre, notamment en raison de problèmes de production dans une usine en Allemagne.

Le loueur de films sur internet Netflix dégringolait de 14,71% à 108,44 dollars. Selon l'agence Bloomberg, Microsoft (-1,35% à 25,23 dollars) compte lancer son propre service de télévision payante sur sa console XBox, qui propose déjà Netflix à ses utilisateurs.

Le site de ventes en ligne Amazon (-5,10% à 218,00) se repliait fortement, après avoir été soutenu la veille par le lancement de sa tablette informatique.

Les indices boursiers new-yorkais avaient démarré en forte hausse après le feu vert des députés allemands au renforcement du mécanisme anti-crise de la zone euro, le FESF, qui permet déjà à l'Irlande et au Portugal de se financer.

Les investisseurs avaient aussi été encouragés par des indicateurs encourageants aux Etats-Unis.

Les inscriptions au chômage y ont chuté la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis début avril, sous le seuil psychologique des 400.000 demandes hebdomadaires.

La croissance du deuxième trimestre a été révisée en hausse, à 1,3% en rythme annualisé, contre une estimation précédente à 1,0%. Même si ce chiffre continue de refléter une croissance faible, il est supérieur aux prévisions des analystes (1,2%).

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.

Le report d'une réunion de l'OPEP fait rechuter le pétrole

Il y a 52 minutes | AFP

Les deux barils de référence avaient connu un coup d’accélérateur jeudi et vendredi.

Québec investit 100M$ pour aider à la formation de vos employés

Mis à jour il y a 20 minutes | Catherine Charron

Les entreprises, qu'elles soient fermées ou non, se verront remettre une somme maximale de 100 000$.