Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 09/04/2019 à 06:59

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 09/04/2019 à 06:59

[Photo : Getty]

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en léger repli mardi, les investisseurs étant gagnés par la prudence en attendant la publication des minutes de la Réserve fédérale (Fed).

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,01% à 26 331 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, perd 0,14% à 7612,50 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,07% à 2896,25 points.

Contexte

Les places boursières sont «dans l'attente de la publication des minutes de la Fed et du lancement de la période des résultats d'entreprises» aux États-Unis et «de la réunion de la BCE», ont relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Selon eux, «la réunion de la BCE de demain pourrait donner un nouveau coup de fouet au secteur bancaire».

«En effet, l'évocation de deux éléments pourrait alimenter la thématique. Tout d’abord le marché attend des précisions de la part de Mario Draghi» au sujet de la nouvelle série de prêts géants (TLTRO) annoncé lors de la précédente réunion, ont-ils développé.

Ensuite, ont-ils ajouté, le président de l'institution, Mario Draghi devra s'exprimer sur ses déclarations du 27 mars, quand il avait déclaré que Francfort réfléchissait à des solutions pour limiter l'impact des taux négatifs sur les banques.

Les investisseurs continueront à suivre la saga du Brexit alors que Theresa May se rend mardi à Berlin puis Paris à la veille d'un sommet européen crucial où elle plaidera pour un report du divorce auprès des dirigeants européens afin d'éviter une sortie brutale de l'Union européenne le 12 avril.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont pris des directions divergentes mardi, Hong Kong terminant en hausse, tandis que Shanghai cédait du terrain, dans des marchés prudents guettant les minutes d'une réunion de la Réserve fédérale américaine et des avancées dans les pourparlers commerciaux sino-américains.

L'optimisme fragile soulevé par la reprise la semaine dernière des négociations entre la Chine et les États-Unis continuait d'aider les marchés.

«Les inquiétudes sur la croissance mondiale s'apaisent à mesure que les deux pays semblent s'acheminer vers un accord» pour résoudre leur guerre commerciale, a observé Alfonso Esparza, du courtier Oanda.

Pour autant, «en l'absence de détail concrets et avec des menaces (agitées de part et d'autres) en cas de mauvais accord, les investisseurs restent nerveux et font montre de prudence», a-t-il insisté.

Dans ce contexte, les marchés restent suspendus à la publication, attendue cette semaine, des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), qui devraient livrer des indices sur la santé de l'économie aux États-Unis.

Un regain de tensions commerciales entre l'Union européenne et les États-Unis --autour notamment d'Airbus-- contribue à assombrir le tableau.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, outre la publication des minutes de la Fed, l'agenda est peu étofféé.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Cyberattaque à Longueuil: histoire d'un retour à la normale

07:00 | Pascal Forget

La Ville de Longueuil a été victime d’un virus informatique en septembre. Histoire d'un rétablissement des affaires.

À surveiller: MTY, WSP et Knight

Que faire avec les titres de MTY, WSP et Knight?

10 choses à savoir mardi

Comment réduire le décrochage scolaire, Apple TV+ censurée par la Chine, des bouteilles de bière en carton!