Bourse: le S&P 500, le TSX et le Nasdaq battent des records

Publié le 23/04/2019 à 09:56, mis à jour le 23/04/2019 à 16:46

Bourse: le S&P 500, le TSX et le Nasdaq battent des records

Publié le 23/04/2019 à 09:56, mis à jour le 23/04/2019 à 16:46

(Photo: Getty Images)

Wall Street a terminé en nette hausse mardi et porté le S&P 500 et le Nasdaq à de nouveaux sommets, entraînée par les résultats d'entreprises meilleurs que prévu de grands noms de la cote comme Coca-Cola, United Technologies ou Twitter.

Indices

À Toronto, le S&P/TSX a pris 92 points, ou 0,56%, à 16 669 points. 

Le dollar canadien a perdu 0,56%, et s'échangeait contre 0,7443 $US.

Le Dow Jones, l'indice vedette de la Bourse de New York a avancé de 0,55%, ou de 145 points, à 26 656 points. 

L'indice composé S&P 500 a gagné 0,88%, ou 25 points, à 2 933 points, fracassant son record de septembre 2018.

Le Nasdaq, principalement composé de titres de la tech, s'est apprécié de 105 points, ou de 1,32%, à 8 120 points et efface son record d'août 2018. 

Contexte

En plein cœur de la saison des résultats du premier trimestre, le géant des boissons Coca-Cola (+1,71 %), le conglomérat industriel United Technologies (+2,27 %) et le fabricant de l’avion de combat F-35 et géant de la défense Lockheed Martin (+5,66 %) ont dévoilé des chiffres ou des prévisions supérieurs aux prévisions. 

Les investisseurs ont aussi accueilli avec enthousiasme les résultats du réseau social Twitter (+15,64 %), du fabricant de jouets Hasbro (+14,23 %) et du vendeur de machines à laver Whirlpool (+0,41 %).

Certains groupes ont déçu, à l’instar du géant de la téléphonie mobile Verizon (-2,09 %), du spécialiste des produits ménagers et d’hygiène Procter & Gamble (-2,69 %) ou du vendeur de motos Harley-Davidson (-2,01 %).

Mais dans l’ensemble, « on observe d’une part les signes d’une économie solide », comme la forte progression des ventes de maisons neuves aux États-Unis en mars dévoilée mardi, a souligné Kate Warne, stratégiste pour la société d’investissement Edward Jones.

« Et les entreprises font d’autre part état de performances meilleures qu’anticipées au premier trimestre et continuent de prévoir une croissance modeste des bénéfices jusqu’à la fin de l’année », a-t-elle ajouté.

Selon le cabinet FactSet, les analystes s’attendent désormais à ce que les entreprises du S&P 500 dégagent en moyenne un bénéfice par action en repli de 3,4 % sur les trois premiers mois de l’année, là où ils anticipaient encore un recul de 3,9 % en fin de semaine dernière.

Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt à 10 ans sur la dette américaine baissait à 2,568 %, contre 2,589 % lundi à la clôture.

 

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.