Bourse: le S&P 500, le TSX et le Nasdaq battent des records

Publié le 23/04/2019 à 09:56, mis à jour le 23/04/2019 à 16:46

Bourse: le S&P 500, le TSX et le Nasdaq battent des records

Publié le 23/04/2019 à 09:56, mis à jour le 23/04/2019 à 16:46

(Photo: Getty Images)

Wall Street a terminé en nette hausse mardi et porté le S&P 500 et le Nasdaq à de nouveaux sommets, entraînée par les résultats d'entreprises meilleurs que prévu de grands noms de la cote comme Coca-Cola, United Technologies ou Twitter.


Indices


À Toronto, le S&P/TSX a pris 92 points, ou 0,56%, à 16 669 points. 


Le dollar canadien a perdu 0,56%, et s'échangeait contre 0,7443 $US.


Le Dow Jones, l'indice vedette de la Bourse de New York a avancé de 0,55%, ou de 145 points, à 26 656 points. 


L'indice composé S&P 500 a gagné 0,88%, ou 25 points, à 2 933 points, fracassant son record de septembre 2018.


Le Nasdaq, principalement composé de titres de la tech, s'est apprécié de 105 points, ou de 1,32%, à 8 120 points et efface son record d'août 2018. 


Contexte


En plein cœur de la saison des résultats du premier trimestre, le géant des boissons Coca-Cola (+1,71 %), le conglomérat industriel United Technologies (+2,27 %) et le fabricant de l’avion de combat F-35 et géant de la défense Lockheed Martin (+5,66 %) ont dévoilé des chiffres ou des prévisions supérieurs aux prévisions. 


Les investisseurs ont aussi accueilli avec enthousiasme les résultats du réseau social Twitter (+15,64 %), du fabricant de jouets Hasbro (+14,23 %) et du vendeur de machines à laver Whirlpool (+0,41 %).


Certains groupes ont déçu, à l’instar du géant de la téléphonie mobile Verizon (-2,09 %), du spécialiste des produits ménagers et d’hygiène Procter & Gamble (-2,69 %) ou du vendeur de motos Harley-Davidson (-2,01 %).


Mais dans l’ensemble, « on observe d’une part les signes d’une économie solide », comme la forte progression des ventes de maisons neuves aux États-Unis en mars dévoilée mardi, a souligné Kate Warne, stratégiste pour la société d’investissement Edward Jones.


« Et les entreprises font d’autre part état de performances meilleures qu’anticipées au premier trimestre et continuent de prévoir une croissance modeste des bénéfices jusqu’à la fin de l’année », a-t-elle ajouté.


Selon le cabinet FactSet, les analystes s’attendent désormais à ce que les entreprises du S&P 500 dégagent en moyenne un bénéfice par action en repli de 3,4 % sur les trois premiers mois de l’année, là où ils anticipaient encore un recul de 3,9 % en fin de semaine dernière.


Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt à 10 ans sur la dette américaine baissait à 2,568 %, contre 2,589 % lundi à la clôture.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.