Valeant: un ex-haut dirigeant arrêté

Publié le 17/11/2016 à 10:56

Valeant: un ex-haut dirigeant arrêté

Publié le 17/11/2016 à 10:56

Photo: Bloomberg

Un ancien dirigeant de Valeant(Tor., VRX) a été arrêté jeudi aux États-Unis dans le cadre d'une enquête du département de la Justice qui soupçonne la pharmaceutique lavalloise de fraude aux assurances maladies.

Gary Tanner, qui a été président des opérations internationales de Valeant, a été arrêté en Pennsylvanie (est), ont indiqué à l'AFP les services du procureur fédéral de New York, qui ont également ordonné l'arrestation dans l'Arizona (sud-ouest) d'Andy Davenport, un ancien dirigeant du distributeur américain par correspondance Philidor dont les liens avec la pharmaceutique avaient été dissimulés au grand public.

Le procureur fédéral Preet Bharara devrait annoncer le lancement de poursuites pénales contre les deux hommes lors d'une conférence de presse prévue à New York vers 17H00 GMT, a-t-on ajouté de même source. Les mis en cause disposeront alors de 30 jours pour contester les faits qui leur sont reprochés ou pour trouver un accord avec les autorités, indique-t-on encore. Les autorités pourraient les inculper au terme de ce délai.

L'action de Valeant réagissait mal à ces informations à Toronto, où elle décrochait de 4,9% à 22,85$.

L'action de Valeant poursuit sa dégringolade jeudi. Graphique: Morningstar

Les autorités américaines envisagent aussi de lancer des poursuites pénales contre Michael Pearson, le PDG de Valeant entre 2008 et mars 2016, ainsi que contre Howard Schiller, l'ancien directeur financier, selon la presse américaine. Les enquêteurs sont en train d'analyser les mesures et actes pris par les deux responsables.

Valeant avait rompu ses relations l'an dernier avec Philidor auquel il livrait des médicaments en les comptabilisant comme des ventes.

Dans la foulée, le groupe pharmaceutique avait annoncé une révision de ses résultats comptables pour les deux derniers exercices 2014 et 2015 en indiquant qu'environ 58 millions de dollars de ventes, comptabilisées en 2014, n'auraient pas dû l'être puisque les médicaments avaient été simplement livrés à l'Américain Philidor.

Egalement soupçonné de pratiquer des prix abusifs aux Etats-Unis pour ses médicaments, le groupe est dans la tourmente depuis un an, ce qui a entraîné le départ de Michael Pearson.

Sous la direction de M. Pearson, Valeant a connu une croissance effrénée en multipliant les acquisitions tous azimuts mais au prix d'un endettement qui dépasse aujourd'hui les 30 milliards de dollars.

Depuis le début des scandales, la capitalisation boursière de Valeant a dégringolé, passant de plus de 90 milliards de dollars à l'été 2015 à moins d'une dizaine de milliards de dollars actuellement.

À la une

Plan d'aide à l'économie: «compromis raisonnable» possible, selon le Trésor américain

11:37 | AFP

Après des mois de surplace, les démocrates ont présenté en début de semaine au Congrès un plan d'aide de 2 200 G$US.

L'incertitude grimpe entourant la vente d'usines de Bombardier à Spirit

L’entente devait initialement être conclue au mois de mai de cette année.

L'action de Palantir démarre à 10$ à Wall Street

13:56 | AFP

La société est valorisée à 21,7 milliards de dollars, soit un peu moins que ce qui était attendu.