Bourse: Wall Street ferme sans tendance, La Baie perd encore 12%

Publié le 10/01/2017 à 09:46, mis à jour le 10/01/2017 à 16:59

Bourse: Wall Street ferme sans tendance, La Baie perd encore 12%

Publié le 10/01/2017 à 09:46, mis à jour le 10/01/2017 à 16:59

Par

Wall Street a terminé sans tendance mardi, à l'issue d'une séance particulièrement hésitante et sans élan en l'absence de nouvelles économiques fraîches: le Dow Jones a perdu 0,16% alors que le Nasdaq a avancé de 0,36%.

Voici l'état de la situation à la fermeture

  • À Toronto, le S&P TSX progresse de 0,24% ou 37 points à 15426
  • À New York, le S&P 500 reste à 0% à 2268 points
  • Le Dow Jones perd 0,16% ou 9 points à 19855
  • Le Nasdaq avance de 0,36% ou de 20 points à 5551
  • Le dollar canadien recule de 0,11% à 75,57 cents
  • L'or s'élève de 3,30$US ou de 0,28% à 1188,20$US.
  • Le baril de brut WTI cède 2,29% ou 1,19$US à 50,77$US.

À Toronto, le secteur des soins de santé affiche la plus forte hausse, soit 2,92%. À l'inverse, le secteur de l'énergie perd le plus, soit 0,94%.

«On dirait que les investisseurs prennent un peu de distance par rapport à leurs prises de risque», a expliqué Jack Ablin de BMO Private Bank, estimant que cet état d'esprit était encouragé par «l'absence de nouvelle économique poussant le marché dans un sens ou dans l'autre».

Seul indicateur notable ce mardi, le moral des entrepreneurs a bondi en décembre, au plus haut en douze ans, selon les données de la Fédération nationale des entreprises indépendantes (NFIB).

Dans ce contexte général d'attentisme, le Nasdaq a, comme la veille, paru effectuer une sorte de rattrapage, tirant mieux son épingle du jeu que les autres indices alors qu'il avait été à la traine de la hausse post-électorale.

«Le thème dominant depuis le début de l'année c'est qu'en décembre le marché a intégré la possibilité de ce qui pourrait se passer avec une présidence Trump et maintenant, en janvier, les opérateurs se mettent sur la touche et attendent de voir ce qu'il peut vraiment faire passer au Congrès», a expliqué Chris Low de FTN Financial.

A ce sujet, les investisseurs se montreront attentifs mercredi aux propos tenus par le futur président américain sur les domaines économiques lors de sa première conférence de presse depuis l'élection.

Les opérateurs de marché semblent également impatients de voir quelle sera la tonalité imprimée par la publication des résultats de plusieurs grandes banques vendredi, ce qui donnera le top de départ de la saison des résultats.

Mardi, le marché n'a pas trop pas trop pâti du deuxième jour consécutif de nette baisse des cours du pétrole.

«Le secteur de l'énergie baisse mais pas trop (...), pour une fois on dirait que le coup d'arrêt des prix du pétrole est positif pour le marché des actions, c'est inhabituel», a commenté Chris Low.

Valeant monte

Parmi les valeurs, General Motors (GM), qui anticipe de solides ventes annuelles, a relevé mardi ses prévisions 2017 et annoncé un nouveau plan d'économies d'un milliard de dollars. Le titre du premier constructeur automobile américain a pris 3,72% à 37,35 dollars.

Le géant des supermarchés Wal-Mart a reculé de 0,70% à 68,23 dollars après des informations du Wall Street Journal indiquant qu'il préparerait une nouvelle salve de réductions d'effectifs.

Le groupe de restauration Chipotle Mexican Grill a pris 4,92% à 414,48 dollars après avoir fait part d'une nette hausse de son chiffre d'affaires à périmètre comparable au mois de décembre, malgré un recul sur l'ensemble du dernier trimestre.

Le groupe internet américain Yahoo! a confirmé lundi que sa patronne Marissa Mayer ne resterait pas au conseil d'administration de la société d'investissement qu'il va devenir après la vente de son coeur de métier à l'opérateur de télécoms Verizon (+0,15% à 52,76 dollars), et a avancé de 2,32% à 42,30 dollars.

Le marché obligataire baissait légèrement. Vers 21H40 GMT, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,376% contre 2,368% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,968% contre 2,961% précédemment.

Titres en action

Le laboratoire canadien Valeant, qui a annoncé céder trois marques de soin pour la peau au français L'Oréal pour 1,3 milliards de dollars, a bondi de 6,84% à 16,40 dollars sur sa cotation new-yorkaise. Lisez notre texte à ce sujet.

Gildan(Tor., GIL) a remporté les enchères pour la reprise d’actifs du détaillant en faillite American Apparel, selon Reuters. La montant allongé par la société montréalaise s’élèverait à 88M$US. Gildan n’achète pas les magasins, mais gérera plutôt la marque de vêtement et certaines activités manufacturières. L'action gagne 1,53%.

Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, fait passer sa cible pour le titre de La Baie(Tor., HBC) de 17$ à 15$, tout en maintenant sa recommandation neutre. HBC a dévoilé des résultats préliminaires de son quatrième trimestre inférieurs aux attentes des analystes. Les ventes comparables consolidées pour les neuf premières semaines du trimestre qui s’est terminé en décembre ont reculé de 0,7%, tandis que la Financière prévoyait une hausse de 1,2%. L'action perd encore 12,86%, touchant ainsi un creux annuel.

Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, fait de la firme d'ingénierie montrélaise WSP Global(Tor., WSP) sa meilleure idée de placement pour 2017. Elle réitère sa recommandation surperformance pour le titre et sa cible de 52$. Lisez les titres à surveiller au sujet de WSP

Exfo(Tor. EXF) dévoile ses résultats du premier trimestre après la fermeture des Bourses.

Lundi, la Bourse de New York avait déjà terminé sans direction, faisant preuve de prudence après sa nette hausse du début de l'année: le Dow Jones avait perdu 0,38% mais le Nasdaq avait pris 0,19%.

«Les marchés d'actions américains évoluent proches de l'équilibre dans les premiers échanges avec peu de catalyseurs pour maintenir la récente hausse sur de bons rails», ont indiqué les courtiers de Charles Schwab dans une note.

Comme la veille, dans ce contexte général d'attentisme, le Nasdaq, qui avait moins profité de la hausse post-électorale, semblait effectuer une sorte de rattrapage et tirait mieux son épingle du jeu que les autres indices.

En plus de nouvelles indications sur l'état de l'économie américaine qui ne viendront pas avant la seconde partie de la semaine, les investisseurs semblent impatients de voir quelle sera la tonalité imprimée par la publication des résultats de plusieurs grandes banques vendredi.

Dans l'immédiat, «un lot d'avertissements sur résultats ou chiffre d'affaires émanant du secteur lié à la consommation ont réduit l'enthousiasme des acheteurs potentiels», a rapporté Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

Le marché obligataire était sans direction, le rendement des bons du Trésor à 10 ans s'affichant à 2,368% comme lundi soir, et celui des bons à 30 ans montant un peu à 2,969% contre 2,961% précédemment.

Parmi les titres en action, la pharmaceutique lavalloise Valeant(Tor. VRX) a réalisé deux transactions afin de réduire son endettement, dont la vente de trois marques au géant français des cosmétiques L'Oréal. Lisez notre texte à ce sujet.


Gildan(Tor., GIL) a remporté les enchères pour la reprise d’actifs du détaillant en faillite American Apparel, selon Reuters. La montant allongé par la société montréalaise s’élèverait à 88M$US. Gildan n’achète pas les magasins, mais gérera plutôt la marque de vêtement et certaines activités manufacturières.


Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, fait passer sa cible pour le titre de La Baie(Tor., HBC) de 17$ à 15$, tout en maintenant sa recommandation neutre. HBC a dévoilé des résultats préliminaires de son quatrième trimestre inférieurs aux attentes des analystes. Les ventes comparables consolidées pour les neuf premières semaines du trimestre qui s’est terminé en décembre ont reculé de 0,7%, tandis que la Financière prévoyait une hausse de 1,2%. Lisez notre texte sur le titre de La Baie, qui a touché un nouveau creux lundi.


Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, fait de la firme d'ingénierie montrélaise WSP Global(Tor., WSP) sa meilleure idée de placement pour 2017. Elle réitère sa recommandation surperformance pour le titre et sa cible de 52$.


Exfo(Tor. EXF) dévoile ses résultats du premier trimestre après la fermeture des Bourses.

À la une

L'investissement de Québec dans l'A220 pique encore du nez

Il y a 45 minutes | La Presse Canadienne

L’investissement effectué par Québec dans l'A220 vaut environ cinq fois moins que ce qui a été allongé.

À surveiller: Drone Delivery Canada, Bombardier, Palantir

Que faire avec Drone Delivery Canada, Bombardier et Palantir? Voici quelques recommandations d’analystes.

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais: